Un rêve qui se réalise pour Guay et Duquette

Un rêve qui se réalise pour Guay et Duquette

Nicolas Guay

HOCKEY. Le séjour de Nicolas Guay et Marc-Olivier Duquette chez les professionnels n’est pas terminé. 

Simples joueurs invités après avoir été ignorés au repêchage de la Ligue nationale, les deux vétérans des Voltigeurs de Drummondville ont fait vive impression au camp des recrues de leur équipe respective. Guay a été convié à participer au camp principal des Devils du New Jersey tandis que Duquette a réalisé le même tour de force chez les Maple Leafs de Toronto.

Aux côtés des meilleurs espoirs des Devils, dont le premier choix Nico Hischier, Guay a affronté les recrues des Sabres, des Bruins et des Penguins lors d’un tournoi de trois jours disputé à Buffalo. L’attaquant de 18 ans s’est déclaré fier de ses performances.

«C’était toute une expérience! C’est différent du junior. Tout le monde patine et joue physique. Il n’y a pas un gars qui ne sait pas jouer au hockey. Ce qui fait la différence entre les gars repêchés plus haut et les autres, c’est la constance dans leur jeu», a raconté Guay dans un échange écrit avec L’Express.

Le nouveau capitaine des Voltigeurs côtoiera maintenant les vétérans de l’organisation américaine. «C’est excitant, c’est sûr. Participer à un camp de la Ligue nationale, c’est un rêve qui se réalise. Je vais juste embarquer sur la patinoire et faire ce que je sais faire. Sans me mettre de pression!», a exprimé celui dont le père, François Guay, a déjà évolué dans les rangs professionnels.

Pour sa part, Duquette a affronté les espoirs du Canadien de Montréal et des Sénateurs d’Ottawa lors d’un mini-tournoi disputé à Toronto.

«Ça c’est relativement bien déroulé. Il y a certainement eu une adaptation à faire lors du premier match, car le jeu est un peu différent du junior», a expliqué le défenseur de 19 ans.

Au camp principal des Maple Leafs, Duquette s’entraîne donc aux côtés des vedettes de la tempe d’Auston Matthews et Patrick Marleau dans la Ville reine. Le camp se transportera à Niagara Falls au cours des prochains jours.

«L’arrivée des vétérans fait une grande différence sur le niveau de jeu. La plupart d’entre eux sont des hommes, donc plus forts, plus gros, plus vites et surtout plus expérimentés. J’ai tout de suite pu voir la différence», a relaté Duquette, qui est à la recherche d’un premier contrat chez les professionnels.

Koltygin au camp des Predators

Enfin, Pavel Koltygin a participé au camp des recrues des Predators, une série de trois matchs disputés à Nashville contre les espoirs du Lightning de Tampa Bay. Choix de sixième tour des finalistes de la coupe Stanley en juin dernier, l’attaquant russe de 18 ans poursuivra son aventure au camp principal de l’organisation.

À moins d’une improbable surprise, Koltygin, Guay et Duquette seront cédés aux Voltigeurs à temps pour le début de la saison régulière.