Un projet de grandeur à Montréal signé Ladouceur

Un projet de grandeur à Montréal signé Ladouceur

La terrasse qui sera aménagée sur un des toits du sixième étage de l'hôtel Intercontinental de Montréal fait partie des plus importants projets réalisés jusqu'à ce jour par Ladouceur. Sur ce cliché

PROJET. Les réalisations des Innovations paysagées Ladouceur passent rarement inaperçues et la prochaine n’y fera pas exception. Les dirigeants du luxueux hôtel InterContinental Montréal ont choisi cette équipe pour y aménager un majestueux toit-terrasse à la fois moderne et respectueux du style du bâtiment classé patrimonial.

L’expertise diversifiée, la qualité des projets antérieurs et leur caractère unique de même que la notoriété de l’entreprise sont les principaux facteurs qui ont convaincu les dirigeants de l’hôtel d’aller vers Les Innovations paysagées Ladouceur.

«Ils cherchaient un projet clé en main, chose qu’ils ne retrouvaient pas nécessairement parmi les services offerts à Montréal. Aussi, l’un des critères était de pouvoir collaborer avec un architecte paysagiste. Ils ont donc fait des recherches sur internet pour trouver des entreprises en ce sens», indique Nathalie Blanchette, architecte paysagiste et gestionnaire de projet.

«Après certaines vérifications, ils ont constaté la qualité de nos projets et leur envergure. Notre crédibilité et notre notoriété ont également penché dans la balance», poursuit Claude Ladouceur, président et associé avec Éric Morissette.

L’appel a été reçu au début février et rapidement, les démarches se sont enclenchées. Si tout se déroule comme prévu, les travaux sur le lieu même de cet ambitieux projet, dont le coût ne peut être dévoilé, débuteront dans deux semaines.

«Certains meubles et éléments de décor sont déjà en production à l’atelier. Selon l’échéancier, la terrasse serait accessible à la fin juin», indique Mme Blanchette, qui est à la tête de ce projet avec sa collègue architecte paysagiste, Lynda Beausoleil.

Cette terrasse aménagée sur un des toits du sixième étage fait partie des plus importants projets réalisés jusqu’à ce jour par Ladouceur.

Un lot de défis

Un projet d’une pareille envergure amène son lot de défis et encore plus lorsque le bâtiment est classé patrimonial.

«Chaque changement, si minime soit-il, par exemple, enlever une moulure pour la remplacer par une autre, doit être approuvé par la Ville. Dans le cas de la terrasse, puisqu’elle est située sur un toit, la condition pour que le projet soit accepté, c’était qu’elle ne soit pas visible de la rue. À deux reprises, nous sommes allés faire ce qu’on appelle une analyse visuelle. Des personnes se promenaient un peu partout avec des bâtons dans les airs pendant qu’une personne prenait des photos à partir de la rue afin de s’assurer que rien ne paraisse. Ces documents ont permis d’obtenir l’appui de la Ville de Montréal», raconte Mme Blanchette.

Penser à un concept sans que la capacité de poids maximal que peut supporter la toiture ne soit dépassée n’a également pas été une mince affaire.

«Pour ce faire, nous avons travaillé avec des ingénieurs pour nous en assurer», fait-elle savoir.

Par ailleurs, il était essentiel pour les clients de dissimuler les deux murs extérieurs de la salle des machines. Ainsi, d’imposantes pergolas noires en aluminium y seront installées devant. Les murs seront aussi habillés avec élégance de lattes de bois de même que d’une feuille de pierre translucide rétroéclairée.

«Partout sur les étages de l’hôtel la pierre prédomine. Nous voulions donc aller chercher cet aspect pour la terrasse. Non seulement cela fait un rappel, mais ce type de matériau rend le projet beaucoup plus actuel. La devanture du comptoir de service sera décorée d’une même feuille.»

Du mobilier urbain, des cabinets en acier inoxydable recouverts d’une ossature en porcelaine, des plantations naturelles et artificielles et, l’élément de résistance, un superbe lustre chandelier de 4 pieds de diamètre complèteront le décor de cette terrasse hors du commun qui pourra accueillir jusqu’à 140 personnes. À tout cela, s’ajoute l’éclairage des végétaux de façon à créer une ambiance feutrée, chaleureuse et confortable.

Soulignons de surcroît que ce nouvel espace de vie sera davantage animé le soir lors de congrès ou encore de mariage. Ainsi, les couleurs choisies sont en continuité avec le concept du noir et blanc de la salle de bal.

«Chaque fois que les gens viennent vers nous, ils souhaitent avoir quelque chose d’unique. Il n’est pas rare qu’on nous dise que nous sommes les seuls capables d’amener un projet là où les clients le désirent. C’est ce que nous ferons avec le toit-terrasse de l’InterContinental», conclut Mme Blanchette.

Une nouvelle division

On observe de plus en plus au Québec un fort engouement pour l’aménagement d’un espace de vie extérieur. Afin de mieux répondre à cette demande croissante, les Innovations paysagées Ladouceur a récemment créé une toute nouvelle division, Structure Ladouceur, spécialisée dans les projets extérieurs tels que pergolas et des pavillons en bois. Il s’agit d’un investissement de 100 000 $.

La nouvelle division a été créée alors que le propriétaire de la jeune entreprise ConceptDesignBP, Pierre Boudreau, a choisi de joindre les rangs de l’entreprise drummondvilloise afin d’apporter sa riche expérience en matière de construction, de menuiserie et d’ébénisterie.

«Nous avons décidé de mettre plus d’énergie dans le "sur-mesure"», explique Claude Ladouceur, président de l’entreprise.

Les cuisines extérieures étant de plus en plus en vogue, cette nouvelle division permettra à l’entreprise d’en faire davantage.

«Quatre personnes travaillent actuellement au sein de Structure Ladouceur. À court terme, deux nouveaux postes seront créés», précise-t-il.

Pierre Boudreau cumule 18 années d’expérience dans le domaine. Spécialiste de la finition haut de gamme alors qu’il travaillait dans le domaine de la construction, ce menuisier a démarré sa propre entreprise, ConceptDesignBP, il y a tout près de trois ans.