Team Bergeron s’impose au Casino de Montréal

Team Bergeron s’impose au Casino de Montréal

Les membres du clan de Team Bergeron ont célébré leurs victoires, lundi soir, au Casino de Montréal.

Crédit photo : gracieuseté

KICKBOXING. Jean-François Mosimann et Marc Beaulieu, du Collège Team Bergeron de Wickham, font de plus en plus parler d’eux dans le milieu du kickboxing professionnel.

À leur deuxième combat en carrière, les deux protégés de Yanick Bergeron ont signé une victoire par K-O, lundi soir, lors d’un gala tenu au Casino de Montréal.

Opposé à Stéphane Bernadel, Mosimann s’est imposé de façon spectaculaire dès la 45e seconde du premier round. Initialement, le Drummondvillois devait affronter le Tunisien Seif Eddine Ouerghi, mais ce dernier n’a pu rentrer au pays en raison d’un problème de visa.

«Pour une deuxième fois, on a dû changer d’adversaire à la dernière minute. Bernardel représentait un beau défi pour Jean-François, mais je savais qu’il avait le style pour le battre. Il a respecté sa stratégie. Il a coupé le ring, puis il a bien fermé l’espace quand l’occasion s’est présentée», a raconté Yanick Bergeron.

«Moz est un athlète taillé sur mesure pour les professionnels. Sa force de frappe peut faire beaucoup de dommages. Il est très discipliné dans le gymnase. Il possède tous les ingrédients pour connaître du succès. Ce soir, il a volé la vedette, parce qu’il n’était pas le favori. Ses prochains adversaires devront le prendre au sérieux», a poursuivi l’entraîneur-chef de Team Bergeron.

De son côté, Marc Beaulieu, de Cowansville, a vaincu le spécialiste de taekwondo David Dao au quatrième round.

«Marc affrontait un adversaire expérimenté, mais qu’il avait déjà battu chez les amateurs. Ce fut un très bon combat. Après le troisième round, c’était très partagé, alors j’ai dit à Marc d’ouvrir la machine. Il a dépassé ses limites et il l’a envoyé au plancher deux fois au quatrième round», a relaté Yanick Bergeron, en vantant le sérieux et la persévérance de son protégé à l’entraînement.

«Je suis pas mal fier de mes boys. Ils étaient en feu. On a terminé l’année en force. 2017 a été très occupée pour Team Bergeron et 2018 sera énorme», a ajouté celui qui a récemment tenu son 50e gala en carrière.

Beaulieu sera de retour dans le ring le 27 février, au Casino de Montréal. Éric Lévesque devrait également faire ses débuts professionnels lors de cette soirée. Mosimann se concentrera quant à lui sur ses études universitaires au cours des prochains mois.

En arts martiaux mixtes professionnels, Kevin Généreux renouera avec l’action le 23 février, lors de l’événement TKO 42.