Futsal : le FC Drummond à la Coupe du Québec

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 12 février 2016
Michael Alvarez, Michaël Smith, Olivier Kezar, Pascal Verville, Jason Boisvert, Ousmane Gueye, Kevin Deslauriers et Luc Lemieux composent la formation drummondvilloise de futsal. David Provencher, Éric Thibault et Aleksandar Sofric sont absents sur cette photo. (Photo gracieuseté)

FUTSAL. Une équipe de futsal composée exclusivement de joueurs de la région de Drummondville participera à la Coupe du Québec de cette discipline, à la fin du mois de février, à Québec. Un exploit que les principaux intéressés eux-mêmes n'auraient jamais imaginé il y a de cela quelques semaines à peine.

Lorsque la saison de la ligue de futsal de Richelieu-Yamaska a pris son envol, l'automne dernier, les joueurs du FC Drummond s'étaient fixés comme objectif de finir vers le haut du classement. En se hissant en deuxième position derrière le club de Beloeil, l'équipe a obtenu une invitation pour la pré-qualification en vue de la Coupe du Québec, une compétition disputée à Montréal.

Défavorisés dans le tirage au sort, les Drummondvillois ont dû affronter deux équipes ayant terminé en première position de leur ligue respective. Malgré cet obstacle, les représentants de la ligue Richelieu-Yamaska ont causé une réelle surprise en livrant un verdict nul de 3-3 contre l’Armée rouge (circuit de l’Outaouais) avant de signer une victoire convaincante de 5-2 sur le club de Trois-Rivières (circuit de la Mauricie).

Grâce à ces résultats, l'équipe formée majoritairement de joueurs des Dragons seniors AA de Drummondville a obtenu l'un des huit laissez-passer pour les quarts-de-finale de la Coupe du Québec.

Gardien de but et responsable du FC Drummond, Michaël Smith s'est dit sous le choc à la suite de cette qualification inattendue.

«Quand nous avons décidé d’aller de l’avant avec cette équipe, nous connaissions notre potentiel, mais nous étions loin de penser pouvoir nous rendre parmi les huit meilleurs clubs de futsal du Québec. Maintenant que nous sommes là, nous allons vivre notre rêve au maximum. Avant toute chose, nous sommes heureux de représenter la région sur la scène provinciale et de faire connaître le futsal, un sport encore méconnu par les gens d'ici», a-t-il expliqué avec un sourire en coin.

En quart-de-finale, le FC Drummond affrontera les Rapides de Chaudière-Ouest, le samedi 20 février, à 10 h, au Collège des compagnons.

Un dérivé du soccer

Le futsal, aussi appelé football en salle, mini-foot ou soccer en salle, est un dérivé du soccer. Très populaire en Europe et en Amérique latine, cette discipline se dispute à l’intérieur d'un gymnase, à cinq contre cinq, avec un ballon plus petit et des filets de handball.

«Il s’agit d’un sport très rapide et technique. Plusieurs joueurs de soccer professionnel ont d'ailleurs augmenté leurs habiletés techniques en le pratiquant», a précisé Michaël Smith.