Les joueuses des Dragons piaffent d'impatience

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 28 septembre 2015
L'équipe des moins de 16 ans des Dragons sera l'une des deux formations représentant Drummondville au tournoi de la Coupe Saputo. (Photo gracieuseté)

SOCCER. À l'issue d'une saison remarquable, les joueuses de la formation des moins de 16 ans des Dragons de Drummondville piaffent d'impatience à l'approche du tournoi de la Coupe des champions provinciaux AA Saputo, un événement qui se déroulera dans leur ville.

Auteures de 11 victoires en 18 parties en saison régulière (11-4-3), les Dragons ont terminé au sommet du classement de la Ligue de soccer interrégionale de la zone 2, sur un pied d'égalité avec leurs rivales de Saint-Hyacinthe. Au bris d'égalité, elles ont donc décroché leur laissez-passer pour la Coupe Saputo.

«Ce fut un championnat très serré. On a échappé quelques matchs en début de saison, mais on a terminé sur une bonne note», a raconté l'entraîneur-chef de l'équipe, Clément Gore.

«On ne marque pas beaucoup de buts. Contrairement à l'équipe senior, on ne compte pas sur une buteuse de la trempe de Jennifer Leclerc. Mais c'est vraiment difficile de percer notre défensive.»

Tactiquement, les joueuses des Dragons ont connu une forte progression au cours de la dernière année.

«Les filles ont assimilé quelques schémas de jeu différents. Chacune d'entre elles peut aussi évoluer à au moins deux postes. Dépendamment de l'adversaire qu'on affronte, ça nous donne un grand pouvoir d'adaptation. Du coup, ça nous rend plus difficiles à affronter.»

En finale des séries éliminatoires, les Drummondvilloises sont venues à bout des Maskoutaines 1-0 grâce à un but d'Ève Auclair. Du coup, elles ont mis la main sur la médaille d'or.

«Ce fut un match très émotif en raison de la rivalité qui existe avec Saint-Hyacinthe. Les filles avaient à cœur de prouver qu'elles méritaient leur titre de championnes de la saison et leur billet pour la Coupe Saputo», a expliqué Clément Gore.

«On a fait beaucoup de travail ces deux dernières années pour apprendre à gagner ces gros matchs. Avant, on se serait laissé submerger par les émotions. Cette fois-ci, on a mis nos priorités et nos énergies à la bonne place. C'est de bon augure pour la suite des choses.»

Au tournoi de la Coupe Saputo, les Dragons affronteront les championnes de la région Laval-Laurentides-Lanaudière en demi-finale, le dimanche 11 octobre, à 12 h 30. Dépendamment du résultat de ce match, elles joueront ensuite pour le bronze ou pour l'or, le lendemain.

À lire également :

Clément Gore : «Les filles détestent perdre»

Cruelle déception pour les Dragons