Sénateurs et Patriotes décrochent la bannière régionale

Sénateurs et Patriotes décrochent la bannière régionale

Les Sénateurs du Collège Saint-Bernard sont les champions du circuit de football cadet des Cantons-de-l’Est.

Crédit photo : gracieuseté

FOOTBALL. Signe que le football scolaire est en santé dans la région, les deux équipes cadettes de Drummondville ont été couronnées championnes de leur ligue respective, le week-end dernier.

En finale de la division 3 du circuit des Cantons-de-l’Est, les Sénateurs du Collège Saint-Bernard ont vaincu le Graal du Collège Clarétain de Victoriaville par le pointage de 29-6, vendredi soir, au Stade Yvon-Paré. En saison régulière, les Drummondvillois (3-1) avaient subi une défaite de 41-37 contre leurs rivaux des Bois-Francs (4-0).

«Dans ce match, on avait livré notre pire performance en défensive. Dans les semaines suivantes, on a donc travaillé très fort pour apporter de gros ajustements défensifs. Nos efforts ont payé en finale. Nous avons été récompensés par cette belle victoire d’équipe qui vient en quelque sorte rectifier notre erreur de parcours», a expliqué l’entraîneur-chef des Sénateurs, Mathieu Regimbal.

En offensive, le quart-arrière Joseph Gingras et le porteur de ballon Samuel Bourque ont sonné la charge pour les vainqueurs. C’est la deuxième année consécutive que les Sénateurs remportent les grands honneurs de ce circuit printanier.

«C’est définitivement un groupe spécial, l’un des plus beaux que j’ai eu la chance de diriger. C’est gratifiant et stimulant de voir un groupe de jeunes hommes comme eux se développer à une si grande vitesse», a affirmé Mathieu Régimbal, qui dirige l’équipe cadette des Sénateurs depuis trois ans.

Plusieurs finissants du programme cadet poursuivront maintenant l’aventure dans les rangs juvéniles.

«C’est une bonne marche à franchir, mais d’ici deux ans, ils pourront aspirer à de belles choses sous les ordres de Luc Sylvian. L’avenir s’annonce prometteur pour le programme des Sénateurs», s’est dit d’avis Regimbal, qui avait vu son équipe battre les Frontaliers de l’école La Frontalière de Coaticook (2-2) par la marque de 46-7 en demi-finale.

Saison parfaite pour les Patriotes

Dans le circuit de la Mauricie (division 3), les Patriotes de l’école secondaire La Poudrière (4-0) ont été couronnés champions à la suite de leur triomphe de 62-12 sur les Vikings de l’école Champagnat de La Tuque (2-2), dimanche, au terrain du boulevard Jean-De Brébeuf. Du coup, les Drummondvillois ont répété l’exploit accompli un an plus tôt face à ce même programme.

Les Patriotes de l’école secondaire La Poudrière ont remporté le championnat dans la ligue de football cadet de la Mauricie. (Photo gracieuseté Gilles Cormier, Patriotes de La Poudrière)

«En raison de la température, le calendrier a dû être décalé en début de saison. Nous avons joué seulement quatre matchs et le championnat de la saison régulière devenait celui des séries éliminatoires», a expliqué l’entraîneur-chef des Patriotes, Ian Valiquette.

Menant 30-0 après la première demie, les Patriotes ont vu leurs adversaires marquer deux touchés consécutifs pour amorcer la seconde portion de la rencontre. Après un temps d’arrêt, les locaux ont riposté avec un touché sur une course de 70 verges.

«C’était la première fois de la saison que nous étions challengés de la sorte. Les gars étaient un peu sur les talons, mais ils ont réagi de la bonne façon. Ils ont su élever leur jeu d’un cran», a raconté Valiquette.

Dans la partie le plus importante de la saison, Nicolas Roy a réussi trois touchés en attaque et deux interceptions en défensive. Les quarts-arrière Tommy Trépanier (quatre passes de touché) et Tommy Lussier (deux passes de touché) ont également brillé. En défensive, Félix Lauzière et Jacob Teasdale ont mené la vie dure aux Vikings.

L’automne prochain, une quinzaine de joueurs de cette édition feront le saut dans les rangs juvéniles. «Le passage du cadet au juvénile n’est jamais facile, a fait remarquer Valiquette. La ligue de la Montérégie compte sur quelques gros programmes de football. C’est une ligue plus compétitive, mais nos joueurs possèdent plusieurs qualités qui vont les aider dans cette transition. Non seulement ce sont des athlètes naturels, mais ce sont de bonnes têtes de football et ils ont une bonne attitude.»

Succédant au légendaire Jacques Charpentier, qui a tiré sa révérence l’an dernier, Ian Valiquette entend apposer sa marque sur la formation juvénile des Patriotes.

«Les deux dernières saisons ont été plus difficiles chez les juvéniles. Je veux amener nos joueurs à adopter une éthique de travail, une discipline et un engagement irréprochables. Je veux les amener à détester le sentiment de perdre et à vouloir trouver les moyens nécessaires pour ne pas que ça se reproduise», a conclu l’entraîneur de 23 ans.

Les Patriotes ont vaincu les Vikings par la marque de 62-12. (Photo gracieuseté Gilles Cormier, Patriotes de La Poudrière)