Un exploit difficile à répéter pour les Centricois


Publié le 15 février 2017

Les hockeyeuses centricoises tenteront de défendre leur titre acquis il y a deux ans à Drummondville.

©TC Media - archives, Ghyslain Bergeron

JEUX DU QUÉBEC. À l'hiver 2015, la délégation du Centre-du-Québec avait vécu un véritable conte de fées aux Jeux du Québec présentés dans son château fort, à Drummondville. Cette année, alors que la 52e finale provinciale se tiendra à Alma, du 24 février au 4 mars, l'histoire risque d'être différente pour les portes-couleurs du Noir et Jaune.

Habituellement, notre région se classe entre les positions 13 à 15. C'est ce qu'on vise à Alma. - Maxime Lemire

Il y a deux ans, les Centricois avaient mis la main sur le convoité titre de région la plus améliorée des Jeux. L'équipe hôtesse s'était alors hissée en 7e position du classement provincial, comparativement à une 15e place en 2013, à Saguenay. Un exploit qui sera difficile à répéter cette année, selon le chef de mission Maxime Lemire.

«Comme les Jeux se déroulaient chez nous, on avait une délégation complète dans chaque sport. Ça nous avait permis d'obtenir plus de points au classement. Pour gagner le même titre cette année, il faudrait qu'on finisse premiers! Malheureusement, on ne peut rivaliser avec les grosses régions», a expliqué l'agent de développement en sport de l'organisme Loisir Sport Centre-du-Québec.

Au pays des bleuets, la délégation centricoise sera moins imposante qu'à Drummondville. Elle comptera sur 158 athlètes en action, soit une trentaine de moins qu'il y a deux ans. La région sera représentée dans 19 disciplines sur 20, aucun athlète d'ici ne s'étant qualifié en escrime.

«Habituellement, notre région se classe entre les positions 13 à 15. C'est ce qu'on vise à Alma. Quant au nombre de médailles, on ne s'est pas fixé un objectif précis. Comme chaque année, notre but est de gagner des bannières de l'esprit sportif dans le plus grand nombre de disciplines possible», a fait savoir Maxime Lemire, qui a vu la région rafler 23 médailles en 2015, comparativement à 16 deux ans plus tôt.

Le Centre-du-Québec demeure néanmoins une puissance dans certaines disciplines. On n'a qu'à penser au hockey féminin, où la région a été couronnée championne lors des deux dernières finales des Jeux. «On s'attend aussi à décrocher quelques médailles en tennis de table, en taekwondo, en haltérophilie et en patinage de vitesse», a indiqué le chef de mission, qui en sera à sa cinquième finale comme missionnaire.

Raphaël St-Pierre
Gracieuseté

À nouveau dirigées par Lise Lemaire, les hockeyeuses centricoises voudront défendre leur titre acquis il y a deux ans grâce à une victoire de 4-0 sur l'Estrie en finale. «À chaque Jeux, Lise Lemaire réussit à créer un esprit d'équipe incroyable au sein de son groupe. Elle s'entoure aussi très bien derrière le banc», a lancé Maxime Lemire.

Cette année, l'équipe compte sur une joueuse étoile en Sarah-Maude Lavoie. L'attaquante victoriavilloise a été surclassée dans les rangs midgets cette saison. Âgée de 14 ans, elle est reconnue pour sa vitesse, sa force physique et son lancer puissant. «Sarah-Maude Lavoie est dans la même lignée que Gabrielle David et Audrey-Anne Veillette. Lise Lemaire dit même qu'elle est un beau mix entre ces deux grandes joueuses.»

En hockey masculin, les Centricois ont également une médaille à défendre, eux qui avaient mis la main sur l'argent en 2015. En finale, l'équipe hôtesse s'était inclinée 4-1 face à la région du Lac Saint-Louis. «Ça dépend du pool où ils vont tomber. Les gars ont beaucoup d'ambition. Ils visent l'or, mais je pense qu'un top cinq est plus réaliste», s'est dit d'avis Maxime Lemire.

En saison régulière, les hockeyeurs centricois défendent les couleurs des Cascades de Drummond/Bois-Francs dans la catégorie bantam AAA. L'équipe est dirigée par Tommy Lafontaine.

«Contrairement aux autres régions, on ne fait pas une sélection de joueurs puisqu'on a une seule équipe sur notre territoire. Notre avantage, c'est que les gars jouent ensemble à l'année longue. Ils ont donc eu le temps de développer une belle chimie», a souligné le chef de mission.

Signalons en terminant que la récente rencontre pré-départ tenue à Notre-Dame-du-Bon-Conseil a permis de dévoiler l'identité du porte-drapeau du Centre-du-Québec en vue de la cérémonie d'ouverture des Jeux. Il s'agit du patineur de vitesse Raphaël St-Pierre, un athlète de 13 ans originaire de Wickham.

«Raphaël possède un parcours sportif exceptionnel pour son jeune âge. Il cumule plusieurs records et des titres impressionnants», a affirmé Maxime Lemire.

Gagnant de deux médailles de bronze et auteur d'un record provincial lors des Jeux de 2015, St-Pierre a ensuite été couronné champion québécois et de l'Est du Canada l'hiver dernier.

Nombre d'athlètes par MRC

- Drummond : 71

- Arthabaska : 57

- Érable : 6

- Nicolet-Yamaska : 7

- Bécancour : 7

- Extérieur de la région : 10

- Total pour le Centre-du-Québec : 158