«Nos athlètes ont donné le meilleur d’eux-mêmes»

La délégation centricoise se classe 13e aux Jeux du Québec

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 26 juillet 2016
L’équipe de softball du Centre-du-Québec a décroché la médaille d'argent. Karol-Ann Reusser, de Sainte-Perpétue, a agi comme porte-drapeau de la région lors de la cérémonie de fermeture de la 51e finale des Jeux du Québec. (Photo gracieuseté)

JEUX DU QUÉBEC. Les athlètes de la délégation du Centre-du-Québec sont passés bien près d'atteindre leur objectif lors de la 51e finale des Jeux du Québec disputée à Montréal du 17 au 25 juillet. Visant le 10e rang au classement des régions, les Centricois ont terminé la compétition au 13e échelon, une amélioration d'une position par rapport à la dernière finale d'été.

Au total, les athlètes centricois ont décroché 21 médailles : 7 en or, 6 en argent et 8 en bronze. Il s'agit d'un résultat semblable aux trois finales d’été précédentes. La région avait soutiré 17 médailles à Gatineau en 2010, 21 à Shawinigan en 2012 et 38 à Longueuil en 2014, dont 14 médailles en sauvetage sportif, une épreuve absente lors des autres finales.

Les athlètes centricois ont quitté Montréal lundi, alors que le deuxième bloc de compétitions a pris fin plus tôt dans la journée.

«Si la récolte de médailles et de classements a été moins fructueuse pour la région lors de la deuxième partie de l’événement, nos athlètes se sont dépassés et ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes. C'est ce qui ressort des propos recueillis auprès des entraîneurs des différentes disciplines sportives», a fait valoir Dominique Viens, agente d’information pour la délégation du Centre-du-Québec.

Voici, en vrac, le bilan des performances centricoises dans chacune des disciplines en action durant le deuxième bloc de compétitions.

Athlétisme : 17e rang sur 19 régions

La finale de Montréal aura été plus difficile en termes de résultats pour le groupe d’athlétisme du Centre-du-Québec, gagnant d'une seule médaille. Il faut dire qu'en 2014, la délégation comprenait quelques athlètes étoiles lui ayant permis d’obtenir 13 médailles. L’entraîneur-chef Dany Racine a souligné la performance de Camille Lafrenière (Drummondville) à l’épreuve d’heptathlon (5e position) et la médaille surprise au lancer du poids remportée par William Jutras (Saint-Germain-de-Grantham), qui en est à ses premières expériences dans la discipline. Mentionnons également que la délégation centricoise était incomplète (25 athlètes pour 30 places disponibles) et que quelques athlètes prometteurs étaient blessés.

En ce qui concerne les deux athlètes prenant part au volet Olympiques spéciaux du Québec, leur entraîneur Richard Garneau a fait part du bon calibre auquel ils ont fait face durant les épreuves. Leur séjour à Montréal a tout de même été des plus agréables.

Baseball : 18e rang sur 19 régions

La jeune équipe de Nicolas Guilbert a connu un tournoi difficile, devant faire face à un calibre de compétition très relevé. Un nouveau fonctionnement du pool laissait peu de chance pour monter dans le classement. Avec trois défaites, les jeunes ont tout de même apprécié leur expérience unique aux Jeux du Québec.

Basketball féminin : 6e rang sur 18 régions

Même si elle n'a savouré qu’une seule victoire, l’équipe centricoise s’est bien classée étant donné qu’elle évoluait dans la première division. Leur dernière journée de compétition a été particulièrement intense avec trois matchs disputés. L’entraîneuse en chef Catherine Thibaudeau a affirmé que ses filles ont bien joué, livrant des matchs serrés malgré la forte compétition. Particulièrement jeunes, les joueuses de l'équipe ont été impressionnées par le niveau de jeu auquel elles ont dû faire face.

Basketball masculin : 18e rang sur 19 régions

C’est une équipe très jeune qui s’est présentée à Montréal pour représenter le Centre-du-Québec. «Le groupe a su maintenir un bon niveau de jeu en offrant des joutes serrées à leurs adversaires. Si les défaites se sont accumulées, aucune partie n’aura été cédée sans effort de la part des athlètes centricois. L’entraîneur Jeff Claude François a fait de l'excellente attitude et d’un effort soutenu au sein du groupe. C’est donc de bon augure pour le basketball masculin régional dans les années à venir.»

Canoë-kayak de vitesse : 9e rang sur 11 régions

Pour la première fois, la région du Centre-du-Québec était représentée dans la discipline du canoë-kayak. Existant depuis trois ans, le club de Drummondville a présenté une équipe de quatre athlètes sur 16 places possibles. Âgés entre 13 et 16 ans et évoluant dans la catégorie des moins de 17 ans, les athlètes de la région n’avaient jamais ramé ensemble avant le début des Jeux. L’entraîneur Maxime Hamelin a notamment souligné la 5e position de Renaud Ouellet (Nicolet) au K-1 1000 mètres. Le développement de l’athlète en canoë-kayak prenant plusieurs années et le club étant encore dans ses premières phases de développement, le meilleur est définitivement à venir pour cette discipline au Centre-du-Québec.

Softball féminin : 2e rang sur 9 régions

Le calibre de jeu très élevé du tournoi a surpris les représentantes du Centre-du-Québec dès le premier match. Devant des adversaires de niveau A et AA, l’équipe de calibre B composée de joueuses provenant des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska a dû modifier son plan de match et se concentrer sur son jeu défensif. D’un petit objectif à l’autre, en se mettant au défi tout en ne se créant pas d’attente, les Centricoises sont parvenues à surprendre le monde du softball et terminer en deuxième position. «Ce classement, c’est notre médaille d’or», a lancé l’entraîneur Sylvain Bergeron. L’équipe cendrillon du Centre-du-Québec a été transportée par l’appui de la foule et se souviendra longtemps de son séjour à Montréal.

Tir à l’arc : 10e rang sur 17 régions

L’équipe de tir à l’arc comptait sur une nouvelle entraîneuse pour cette finale en Vicky Bergevin, une ancienne athlète de la délégation. La délégation comptait également sur de nombreux jeunes n’ayant jamais pris part à une compétition de haute envergure. Certains membres de l’équipe ont été surclassés pour participer aux épreuves. Si les deux médailles de bronze d’Émilie Bournival et de Marjorie Parent (Drummondville) ont été un moment fort pour l’équipe, quelques 4e, 6e et 10e positions ont aussi été marquantes. Le Centre-du-Québec a vu son classement s’améliorer de trois positions comparativement à la finale de 2014.

Vélo de montagne : 13e rang sur 15 régions

L'entraîneur Simon Marchand est satisfait des performances de ses athlètes lors des compétitions disputées à Terrebonne. Les cyclistes centricois, de calibre récréatif plutôt que compétitif, s’en sont bien tirés considérant leur niveau d’entraînement moins élevé. Antoine Corbeil (Victoriaville) a offert de surprenantes performances lors des épreuves du contre-la-montre et du sprint. Le groupe ressort grandi de cette expérience, plus motivé que jamais à s’améliorer et à prendre part à davantage de compétitions.

Voile : 10e rang sur 12 régions

La compétition de voile a eu lieu dans le cadre enchanteur du Yacht-Club Royal Saint-Laurent. Comme le Centre-du-Québec ne compte pas d’équipe compétitive, l’objectif de nos jeunes représentants était d’abord d’avoir du plaisir et de vivre une expérience significative de compétition. Ce fut mission accomplie pour le groupe entraîné par Charles-William Doyon. Les jeunes sont parvenus à s’approprier les bateaux et l’environnement de navigation durant le temps qui leur était accordé. L’entraîneur a constaté un gain de confiance et une amélioration dans la performance de ses jeunes.

Volleyball de plage féminin : 9e rang sur 18 régions

Une honorable 9e place pour les Centricoises, qui devaient affronter des athlètes de haut calibre. «Pour une équipe dont la plus grande fait 5 pieds et 6 pouces, les filles se sont bien battues et ont su composer avec cette contrainte tout en étant compétitives à toutes leurs joutes. Il est difficile de passer sous le silence l’incroyable remontée contre la région des Laurentides. Accusant un retard de 10-14, les filles ont su se relever les manches et arracher ce set ultime par la marque de 16-14. Il s’agit sûrement de l’une des plus belles remontées de cette compétition.»

Volleyball de plage masculin : 15e rang sur 15 régions

Tel que prévu par l’entraîneur Marc Dionne, la compétition a été difficile, mais fort enrichissante pour les deux athlètes drummondvillois. Étant plus jeunes que leurs adversaires, ces derniers sont parvenus à demeurer compétitifs et à maintenir de longs échanges. Randy Lefebvre et Émile Côté retournent donc à la maison avec satisfaction, tout comme leur entraîneur.

Cérémonie de clôture

Pour clore cette grande compétition multisport, les délégations régionales et le grand public étaient invités au Stade Olympique pour prendre part à la cérémonie de clôture. Karim Ouellet était la tête d’affiche du spectacle. Pour l’entrée des délégations, Karol-Ann Reusser, athlète de l’équipe de softball originaire de Sainte-Perpétue, a été choisie pour agir à titre de porte-drapeau du Centre-du-Québec. Au terme de ce spectacle à grand déploiement, les athlètes de toutes les régions du Québec ont pris le chemin du retour vers la maison.

La flamme des Jeux du Québec s’est éteinte pour s’allumer à nouveau très prochainement. La prochaine finale des Jeux du Québec en sera une d’hiver, à Alma, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du 24 février au 4 mars 2017.

La 51e finale en chiffres

- 3700 athlètes venus de 19 régions

- 283 athlètes du Centre-du-Québec

- 113 athlètes de la MRC de Drummond