Sections

Rodrigue en or : «Bon pour sa confiance»

- Dominique Ducharme


Publié le 12 août 2017

Olivier Rodrigue

©TC Media - archives, Ghyslain Bergeron

HOCKEY. Olivier Rodrigue ne pouvait espérer commencer sa saison sur une meilleure note. Le gardien des Voltigeurs de Drummondville a guidé l'équipe canadienne des moins de 18 ans vers la conquête de la médaille d'or au tournoi commémoratif Ivan-Hlinka, samedi, à Breclav, en République tchèque.

Gracieuseté Hockey Canada

En finale, les Canadiens ont battu les Tchèques par le pointage de 4-1. Devant le filet des vainqueurs, Rodrigue a repoussé 18 des 19 tirs dirigés vers lui.

Invaincu en quatre sorties, le jeune phénomène de 17 ans natif de Chicoutimi a affiché des statistiques impressionnantes pendant ce tournoi. En plus de conserver une moyenne de buts alloués de 1,00, il a présenté un pourcentage d'efficacité de 0,942. Des chiffres qui lui ont permis d'être nommé au sein de l'équipe d'étoiles du tournoi au poste de gardien.

Bénéficiant du jeu collectif des Canadiens, Rodrigue a réalisé sa meilleure performance en demi-finale, vendredi, lorsqu'il a été proclamé joueur par excellence du match après avoir réalisé 24 arrêts dans un gain de 4-1 sur les Suédois.

Témoin attentif des récentes prouesses de Rodrigue, Dominique Ducharme s'est réjoui pour son protégé.

«Il continue de progresser. C'est Alexis Gravel qui a commencé le tournoi dans les buts, mais quand Olivier a pris le filet en ronde préliminaire, il ne l'a plus perdu. C'est à lui que les entraîneurs ont fait confiance pour les gros matchs. Connaître du succès dans une compétition de cette envergure, c'est bon pour sa confiance», a déclaré l'entraîneur-chef et directeur général des Voltigeurs.

Éligible au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, Rodrigue s'apprête maintenant à disputer la saison la plus importante jusqu'ici dans sa carrière. Ducharme a toutefois tenu à lui faire une mise en garde.

«Olivier ne devra pas tomber dans le piège qui guette les jeunes joueurs de cet âge. Il doit rester concentré sur ce qu'il peut contrôler. Il ne doit pas être affecté par les différentes listes qui vont sortir, ni par ce que les recruteurs ou les journalistes vont dire de lui. Il doit se concentrer uniquement sur ce qu'il peut contrôler : son éthique de travail, ses performances et sa progression», a insisté Ducharme.

Pour en revenir à la finale de samedi, les Canadiens ont bombardé le filet du gardien tchèque Lukas Dostal de 46 lancers. L'Ontarien Jack McBain a amassé un but et deux aides tandis que le Montréalais Joe Veleno a inscrit le but vainqueur tôt en deuxième période. Le Néo-Écossais Jared McIsaac et l'Ontarien Kevin Bahl ont également touché la cible.

Dominik Arnost a été l’unique marqueur de la République tchèque, qui était la championne en titre de cet événement. Le Canada a décroché 21 médailles d’or à ce tournoi depuis sa création, en 1991, et il a été couronné champion lors de neuf des dix dernières années.

Ce tournoi n’est pas régi par la Fédération internationale de hockey sur glace, qui a son propre championnat mondial des moins de 18 ans. Mais comme cette compétition se déroule pendant les séries du hockey junior canadien, la coupe Ivan-Hlinka constitue la meilleure occasion pour le Canada de présenter sa formation la plus talentueuse à ce niveau.

Dans l'histoire des Voltigeurs, deux gardiens ont été médaillés sur la scène internationale chez les moins de 18 ans. Domenic Graham a remporté l'or en 2011 tandis que Pier-Olivier Pelletier a mis la main sur l'argent en 2005, mais chaque fois dans un rôle de substitut.