Sections

Les Jets n'ont plus d'excuses, selon Perreault


Publié le 10 août 2017

Mathieu Perreault

©nhl.com

HOCKEY. À l'approche de sa neuvième saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH), l'attaquant drummondvillois Mathieu Perreault croit fermement aux chances des Jets de Winnipeg de se qualifier pour les séries éliminatoires, ce qu'il n'ont pas réussi au cours des deux dernières campagnes.

Misant déjà sur un bon mélange de jeunesse et d'expérience, les Jets ont procédé à quelques mouvements de personnel afin d'améliorer leur alignement au cours des dernières semaines.

Sur papier, on a tous les outils en place pour connaître du succès dès cette saison.

Mathieu Perreault

«On a ajouté du talent à des positions clés. Ça regarde très bien. Sur papier, on a tous les outils en place pour connaître du succès dès cette saison. Avec des jeunes au grand potentiel comme Patrick Laine, Nikolaj Ehlers, Mark Scheifele et Jacob Trouba, on a l'alignement pour faire les séries», a lancé Perreault, croisé en marge d'une conférence de presse moussant une activité de financement au profit de Parrainage civique Drummond.

Bien qu'ils évoluent au sein de la puissante division centrale, les Jets possèdent les ingrédients nécessaires pour gagner la coupe Stanley dans un avenir pas si lointain, estime Perreault. «Il n'y a plus d'excuses. Il doit se passer quelque chose cette saison, sans quoi il y aura certainement du changement dans l'organisation.»

Dmitry Kulikov
nhl.com

Cherchant à solidifier leur défensive, l'une des plus généreuses à travers le circuit la saison dernière, les Jets ont notamment mis la main sur l'ancien défenseur étoile des Voltigeurs, le Russe Dmitry Kulikov. La formation manitobaine a également attiré le vétéran gardien Steve Mason via le marché des joueurs autonomes.

«En tant que défenseur gaucher offensif, Kulikov comblera un besoin précis. Ça vient compléter notre brigade défensive de belle façon. On a maintenant un top six qui est aussi bon, sinon meilleur que n'importe quelle autre équipe de la LNH», s'est dit d'avis Perreault, qui a reçu une belle marque de confiance en étant protégé par les Jets en vue du repêchage d'expansion des Golden Knights de Las Vegas.

De son côté, l'expérimenté Mason viendra alléger la tâche du jeune Connor Hellebuyck devant le filet des Jets.

«C'était un autre besoin. Mason a connu quelques difficultés à Philadelphie, mais c'est un gars qui a gagné le trophée Calder avec Columbus. Il a déjà connu beaucoup de succès. Parfois, un nouveau départ avec une nouvelle équipe, ça peut devenir une source de motivation pour un joueur. Je suis confiant qu'il va faire le travail», a affirmé Perreault, qui, à 29 ans, écoulera la première année d'un contrat de quatre saisons.