Sévigny se blesse dans la défaite

Voltigeurs 1, Olympiques 5


Publié le 17 mars 2017

Battus 5-1 par les Olympiques, vendredi soir, à Gatineau, les Voltigeurs ont néanmoins décroché une place en séries éliminatoires à leur avant-dernier match du calendrier régulier.

©TC Media – Antony Da Silva-Casimiro

HOCKEY. Au surlendemain d'une performance inspirée devant leurs partisans, les Voltigeurs ont été incapables de poursuivre sur leur lancée, vendredi soir, au Centre Robert-Guertin. À leur avant-dernier match de la saison régulière, les Drummondvillois ont été renversés 5-1 par les Olympiques, décrochant néanmoins leur billet pour le grand bal printanier.

La perte de Sévigny nous a grandement hypothéqués. - Dominique Ducharme

Chanceux de détenir une avance d'un but après 20 minutes, les protégés de l'entraîneur-chef Dominique Ducharme ont vu leurs adversaires prendre les commandes 2-1 au deuxième engagement. Deux autres buts rapides inscrits dès les premiers instants du troisième vingt sont venus concrétiser la victoire des Gatinois.

La défaite pourrait être doublement coûteuse pour les Voltigeurs, qui ont perdu les services de Mathieu Sévigny en première période. Victime d'un coup de genou du défenseur Alex Breton, l'attaquant de 18 ans n'est pas revenu au jeu par la suite. Incapable de mettre du poids sur sa jambe gauche, il se déplaçait en béquilles après le match.

«La perte de Sévigny nous a grandement hypothéqués. On a fini le match avec seulement dix attaquants. Les gars ont fini par manquer d'essence», a fait valoir Dominique Ducharme.

Sur la séquence, Breton n'a pas été puni. Les Voltigeurs ont demandé aux responsables du comité de discipline de la LHJMQ de se pencher sur ce geste.

Cette blessure survient à un mauvais moment tant pour Sévigny que pour les Voltigeurs. Auteur de 12 points (7-5) à ses huit derniers matchs, le numéro 20 traversait ses meilleurs moments cette saison.

«On en saura plus sur la gravité de sa blessure dans les prochains jours. À première vue, on pense qu'il va être correct pour le début des séries», a indiqué Ducharme.

Mathieu Sévigny a été blessé à la jambe gauche en première période.
TC Media – Antony Da Silva-Casimiro

Bombardé de 40 lancers, Émilien Boily a été laissé seul à lui-même à quelques reprises. Le gardien de 19 ans a hérité de la troisième de la rencontre.

«Boily a encore fait de l'excellent travail ce soir. Il très constant dans ses performances dernièrement», a souligné Ducharme.

Nicolas Guay a inscrit le seul but des Voltigeurs, qui ont dirigé 27 tirs vers le filet de Tristan Bérubé. Le gardien de 17 ans a signé un premier succès en trois tentatives contre son ancienne équipe.

Dans le camp des Gatinois, Zack MacEwen et Mitchell Balmas ont réussi chacun un doublé. Yakov Trenin a également touché la cible.

Malgré ce revers, les Voltigeurs ont vu leur place en séries éliminatoires être officialisée en vertu de la défaite du Phoenix face aux Cataractes. Avec 60 points, l'équipe s'accroche toujours au 12e rang du classement général, mais les Mooseheads (60 points), le Drakkar (60 points) et les Mooseheads (59 points) lui soufflent dans le cou. On devra donc attendre encore quelques heures pour connaître l'identité de leurs adversaires au premier tour.

«Pour nous, les séries étaient une formalité. Il aurait fallu que le ciel nous tombe sur la tête pour qu'on ne se qualifie pas. Le classement demeure très serré. On ne peut pas vraiment faire de plan en vue d'un adversaire ou l'autre», a fait observer Ducharme.

Les Voltigeurs clôtureront leur saison régulière en recevant l'Océanic, samedi, à compter de 15 h.

«Rimouski doit gagner ce match pour éviter d'être rattrapé par Sherbrooke. Je m'attends à ce qu'ils sortent fort. De notre côté, ce sera une dernière préparation avant les séries. On doit jouer un bon match», a conclu Dominique Ducharme.