Leduc se serait présenté à l'aréna en état d'ébriété


Publié le 17 mars 2017

Nicolas Leduc

© TC Media – archives, Ghyslain Bergeron

HOCKEY. L'arbitre drummondvillois Nicolas Leduc se serait présenté au Centre Marcel-Dionne en état d'ébriété, le 24 février dernier, selon ce que rapporte vendredi la station de radio BLVD 102,1 FM de Québec.

Selon des témoignages recueillis par le journaliste Pierre Blais, Leduc aurait été retourné à son domicile après avoir été confronté par ses confrères, parmi lesquels se trouvait un policier, dans le vestiaire des officiels.

Ce soir-là, la partie entre les Voltigeurs et les Huskies s'est donc déroulée à seulement trois officiels. Constatant la situation, L'Express avait contacté Leduc afin de connaître les raisons de son absence. Dans un échange écrit, il s'était alors déclaré malade.

De nouveau joint vendredi afin de commenter ces nouvelles informations et donner sa version des faits, Nicolas Leduc a décliné notre demande d'entrevue, nous référant plutôt au service des communications de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Dans un bref communiqué, le directeur des communications du circuit Courteau, Photi Sotiropoulos, n'a pas démenti la nouvelle, déclarant que «la LHJMQ a à cœur la santé et la sécurité de ses joueurs et officiels. Quand nous constatons qu'un intervenant ne semble pas au sommet de sa forme pour participer à un match, toutes les précautions nécessaires sont prises afin d'éviter des incidents potentiels.»

Depuis cet incident, Leduc a arbitré trois matchs dans la LHJMQ, les 5, 10 et 12 mars.

Au cours des dernières années, Leduc était en fonction dans le hockey mineur professionnel nord-américain, dans la ECHL et la Ligue américaine. Il a également participé au camp des arbitres de la Ligue nationale en compagnie de quelques-uns des meilleurs espoirs de cette profession.

En avril 2015, Leduc a été victime d'une chute qui l'avait laissé inconscient pendant plusieurs heures dans une chambre d'hôtel de Des Moines, en Iowa. L'ancien défenseur des Tigres, du Titan, du Rocket et du Drakkar avait alors subi une sévère commotion cérébrale et était demeuré hospitalisé pendant deux semaines.