«On n'a pas à rougir de notre performance»

- Dominique Ducharme


Publié le 22 janvier 2017

Pavel Koltygin et les Voltigeurs n'ont pas été en mesure de causer une autre surprise devant Matthew Welsh et les Islanders, dimanche, au Centre Marcel-Dionne.

©TC Media - Ghyslain Bergeron

HOCKEY. Les jeunes Voltigeurs n'entendent pas être une proie facile dans la dernière ligne droite de la saison. Dans une confrontation à première vue inégale face à l'équipe la plus expérimentée de la LHJMQ, dimanche, au Centre Marcel-Dionne, les Drummondvillois ont plié l'échine 5-2 devant les Islanders de Charlottetown.

Au lendemain de leur victoire-surprise sur les Huskies, les Voltigeurs ont tenu tête aux gros canons des Islanders, notamment grâce au brio d'Olivier Rodrigue en première portion de rencontre. La profondeur de la puissance machine prince-édouardienne aura toutefois eu raison de leurs efforts dans la seconde moitié de l'affrontement.

«On n'a pas à rougir de notre performance. On a fait beaucoup de bonnes choses face à l'une des meilleures équipes de la ligue. Ce sont des détails qui ont fait la différence. On a manqué quelques petits jeux et ils en ont profité. Par exemple, on a perdu une bataille à un contre un, ce qui leur a permis de marquer un but qui nous a fait mal en troisième période», a analysé Dominique Ducharme.

«Il nous reste encore 22 matchs d'ici la fin de la saison. On va bâtir sur ce qu'on vient de faire en fin de semaine. On va continuer à progresser et on va être prêts pour les séries», a ajouté l'entraîneur-chef et directeur général des Rouges.

Dans la défaite, Pavel Koltygin a préparé les buts de ses ailiers Nathan Hudgin et Mathieu Sévigny. «J'ai aimé notre poussée pour revenir en troisième période. On a manqué plusieurs chances. Ça fait partie de notre identité de ne jamais abandonner, de travailler sans cesse peu importe la situation», a affirmé Ducharme, en soulignant aussi la performance des défenseurs Marc-Olivier Duquette et Daven Castonguay.

«Ces deux-là jouent du gros hockey présentement. Ils affrontent les meilleurs trios adverses soir après soir.»

Olivier Rodrigue a effectué 30 arrêts.
TC Media - Ghyslain Bergeron

Du fil à retordre

Dans le camp des Islanders (29-14-2-0), l'attaquant défensif William Bower a inscrit le but gagnant et celui d'assurance dans un désert. Pierre-Olivier Joseph, Pascal Aquin et François Beauchemin ont également enfilé l'aiguille, permettant à la troupe de Jim Hulton de savourer une cinquième victoire consécutive.

«Il y avait de la fatigue des deux côtés, mais on a joué un bon match d'équipe. Tous nos joueurs ont mis l'épaule à la roue» a lancé le Drummondvillois Alex Dostie, récemment acquis des Olympiques de Gatineau.

«Les Voltigeurs nous ont donné beaucoup de fil à retordre. C'est une équipe ultra travaillante. Il y a définitivement un bon futur à Drummondville», a ajouté l'attaquant étoile de 19 ans.

Disputant un troisième match en autant de jours, les deux équipes ont profité d'une solide prestation de leur gardien. Olivier Rodrigue a repoussé 30 rondelles, dont 17 au premier vingt. Matthew Welsh a effectué 27 arrêts.

Victime d'une coupure au front en première période, Daven Castonguay est revenu au jeu avec une grille complète après avoir eu droit à quelques points de suture. Touché à un œil la veille, Charles-Olivier Ouimet n'a pas enfilé l'uniforme. Quelques jours de repos seront nécessaires pour guérir sa cornée égratignée.

S'accrochant toujours au 11e rang du classement général, les Voltigeurs (21-20-0-5) recevront les Mooseheads de Halifax (21-21-1-3), vendredi soir. Il s'agira d'un retour au Centre Marcel-Dionne pour Frédéric Aubé.