Robert Vouligny dirigera le Ace

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 3 août 2012
Le directeur de l'aréna de Saint-Cyrille, Réjean Paris, a souhaité la bienvenue au nouvel entraîneur-chef du Ace, Robert Vouligny. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Le Ace de Saint-Cyrille-de-Wendover de la Ligue de hockey senior AA des Cantons-de-l’Est a déniché le premier entraîneur-chef de son histoire. Il s’agit de Robert Vouligny.

Originaire de La Visitation-de-Yamaska, Robert Vouligny est établi en Drummondville depuis maintenant trois ans. Il est le père de Charles Vouligny, ce défenseur ayant porté les couleurs des Voltigeurs de Drummondville entre 2006 et 2008.

Âgé de 43 ans, Robert Vouligny est associé de près ou de loin au hockey senior québécois en tant que joueur ou instructeur depuis plus d’une vingtaine d’années. Il a notamment dirigé l’équipe de Nicolet dans la Ligue de hockey senior A de la Mauricie entre 1998 et 2001, savourant un championnat des séries éliminatoires. Il a également roulé sa bosse derrière le banc de la formation de Nicolet au sein de la défunte Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec. Ces dernières années, il a délaissé sa carrière d’entraîneur afin de se consacrer à sa famille.

Bien que l’alignement du Ace soit encore loin d’être complété, Robert Vouligny s’attend à miser sur une équipe compétitive en 2012-2013. À sa première saison dans ce circuit, la formation cyrilloise croisera le fer avec des équipes de Richmond, Sherbrooke, Coaticook, Waterloo et Marieville.

«Je possède beaucoup de contacts et je connais plusieurs joueurs seniors. Je vais en approcher plusieurs au cours des prochains jours», a-t-il expliqué lors d’un entretien téléphonique.

Le nouvel homme de confiance du Ace s’est décrit comme un entraîneur de caractère, qui s’adapte rapidement aux situations et qui excelle dans l’art de lire les forces et les faiblesses de son équipe.

«Je suis d’abord et avant tout un gagnant. J’aime la robustesse et le jeu rude, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier la finesse. L’essentiel pour moi, c’est que mes joueurs génèrent beaucoup d’émotions sur la glace et qu’ils ne se laissent pas intimider. C’est pourquoi je vais choisir des joueurs émotifs lors du camp d’entraînement. D’habitude, ces ingrédients réunis donnent un bon spectacle aux amateurs», a laissé entendre Robert Vouligny.

«Je suis un entraîneur sérieux, très objectif et qui sait accepter les critiques, a-t-il poursuivi. J’aime que mes joueurs soient heureux. Rendus dans le senior, les gars n’ont plus besoin qu’on leur montre quoi faire. Pour un entraîneur, il s’agit plutôt d’assembler les pièces du casse-tête ensemble, en faisant les bons jumelages.»

Éric Langlois, directeur hockey

L’embauche de Vouligny a été réalisée par Éric Langlois, qui avait d’abord été approché pour le poste d’entraîneur-chef du Ace. L’homme de hockey drummondvillois a plutôt accepté d’occuper le siège de directeur des opérations hockey de l’organisation. Il partagera cette tâche avec ses fonctions d’entraîneur au sein de deux programmes de hockey scolaire de la région (écoles secondaires Marie-Rivier et Jeanne-Mance).

«J’ai rencontré quatre candidats et Robert s’est démarqué des autres grâce à sa vaste expérience et ses contacts. Maintenant qu’on a trouvé notre entraîneur, on va approcher les joueurs en vue du prochain camp d’entraînement», a précisé Langlois.

Le premier camp d’entraînement du Ace s’ouvrira le dimanche 26 août, à 19 h 30, et se poursuivra le vendredi 31 août, à 19 h, à l’aréna de Saint-Cyrille. La saison régulière (24 parties) des Cyrillois prendra son envol le vendredi 21 septembre.