Les entreprises doivent miser sur l'esprit d'équipe

Courses de bateaux-dragons

Publié le 22 août 2016
bateaux dragons
Photo TC Media - Camélia Laliberté

Camélia Laliberté
DRUMMONDVILLE. «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin», dit le proverbe. Une phrase qui a résonné on ne peut plus fort lors du Défi des entreprises des courses de bateaux-dragons hier, à Drummondville.

C'est connu, l'événement se veut une manière d'améliorer l'esprit d'équipe au sein des entreprises. Cette année, les organisateurs de l'événement ont poursuivi le travail dans ce sens. Trois animateurs d'Animation Concept étaient sur place toute la journée dans le but d'apprendre aux participants comment construire une équipe solide. «On veut montrer que ce n'est pas le résultat qui compte. Il faut savoir se parler et travailler ensemble», a expliqué le président d'Animation Concept, Rudy Magnan.

Pour y arriver, des activités étaient proposées aux employés, comme le choix d'un cri d'équipe et d'un slogan, la création d'une danse unique ou un choix de pose originale lors de la prise de photos des équipes. «On anime entre les courses pour que tout le groupe reste ensemble et aille du plaisir», a renchéri M. Magnan.

D'ailleurs, à la fin de la journée, les trois équipes qui se sont le plus démarquées participaient à l'épreuve finale de l'entreprise d'animation. Leur mission était de former une sculpture humaine et le public déterminait l'équipe gagnante.

C'est donc pour son bel esprit d'équipe ainsi que l'ambiance agréable qui régnait au sein du groupe que Génératrice Drummond a remporté le prix, une rame d'or.

Du plaisir à profusion

Ce sont 26 équipes provenant de diverses entreprises de Drummondville et sa région qui se sont affrontées de façon amicale sur la rivière Saint-François. Au final, deux entreprises ont été couronnées grandes gagnantes.

Mais dimanche, ce n'est pas tant le résultat final qui comptait, contrairement à la journée de samedi, qui rassemblait des professionnels de partout au Québec. «C'est vraiment une belle journée. On a une belle ambiance d'équipe même si on a terminé en troisième position à chaque course. Notre but, en participant à ce genre d'activités, est de créer un esprit de famille», a fait valoir le directeur général de Soucy Rivalair, Rémi Gauthier.

Employée chez Soprema, Sonia Marchand partage le même avis. «L'activité rassemble les employés, oui, mais aussi toute leur famille.» L'entreprise avait remporté le premier titre l'an dernier.

Dimanche, Boire et Frères et Génératrice Drummond sont repartis avec les médailles d'or, respectivement dans les divisions A et B.

Des conditions difficiles

C'était tout un défi pour les participants que de ramer sur 200 mètres avec le vent qu'il y avait cette journée-là. «Les vagues venaient frapper le devant du bateau et on était beaucoup plus mouillé qu'à l'habitude. Heureusement que l'eau était chaude!», s'est exclamé Rémi Gauthier, qui participe à l'événement depuis trois ans environ. Pour sa part, Cédric Delage, capitaine de l'équipe de Boire et Frères, a expliqué qu'il était effectivement plus difficile d'avancer à cause des vagues, nombreuses sur la rivière aujourd'hui.

En fin d'après-midi, la course «spécial 100 mètres» a dû être annulée en raison des conditions météorologiques. L'épreuve devait mettre en compétition les six meilleures équipes de la journée.