85 équipes s'affrontent sur la rivière Saint-François

8e édition des courses de bateaux-dragons

Publié le 21 août 2016

Camélia Laliberté
DRUMMONDVILLE. Environ 1780 rameurs ont pris d'assaut la rivière Saint-François lors de la huitième édition du Rendez-vous provincial des bateaux-dragons qui se déroulait samedi au parc Sainte-Thérèse.

En tout, ce sont 85 équipes de partout au Québec et évoluant au niveau provincial qui ont participé au volet compétitif de l'événement qui s'est terminé en fin d'après-midi.

Les gens étaient nombreux à assister aux courses de bateaux qui n'ont rien d'ordinaire, d'une longueur d'environ 12 mètres. La température était idéale et tous semblaient profiter du beau temps. «C'était une très belle journée. Le parc était plein, il y avait au moins 3500 personnes», a souligné Pierre-Philippe Normand, actionnaire de 3R-Dragon et responsable de la logistique des courses lors des deux journées de compétition.

D'ailleurs, plusieurs ont profité des jeux d'eau du parc pour se rafraichir et les plus petits, en plus d'assister aux courses, pouvaient s'amuser dans les jeux gonflables. D'autres, jumelles aux mains, se sont assurés de ne manquer aucun détail.

Les équipes, composées de 20 rameurs, d'un joueur de tambour et d'un capitaine, devaient ramer le plus vite possible sur une distance de 200 mètres. «Certains le font en bas d'une minute. Les participants d'aujourd'hui (samedi) sont habitués. Ils se pratiquent durant l'été», a expliqué le coordonnateur de l'événement, Hubert Gaucher.

Les gagnants

Les équipes en provenance de Trois-Rivières étaient définitivement en feu. Elles ont remporté les trois premières positions lors de la finale mixte qui se déroulait en avant-midi. Le Blue Machine a décroché le premier titre avec un temps de 54,21 secondes. Les Pirahnas ont terminé en deuxième position avec 54,85 secondes. Finalement, la médaille de bronze a été remise à Le Ponton, qui a franchi la ligne d'arrivée après 56,60 secondes.

 

L'après-midi était réservé aux courses féminines. De Montréal, l'équipe H20 Shockwave Gonzesses a raflé la première position en ramant les 200 mètres en moins de 57 secondes. S.W.A.T de Trois-Rivières a terminé la course en 58,30 secondes, récoltant la médaille d'argent. Finalement, une autre équipe montréalaise, MFW BEAST, a terminé en troisième position en 59,20 secondes.