Des policiers roulent pour le Défi sportif

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 12 août 2016
Les participants du 20e Tour cycliste des policiers du SPVM ont été chaleureusement accueillis par deux jeunes athlètes du Défi sportif AlterGo, vendredi, à Drummondville. (Photo TC Media – Jonathan Habashi)

DÉFI SPORTIF. Sillonnant le Québec à vélo sur une distance de 1100 kilomètres en six jours, les participants du 20e Tour cycliste des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont fait un arrêt remarqué à la Cage aux sports de Drummondville, vendredi après-midi.

Pour une troisième année consécutive, les policiers se sont engagés à remettre les profits de cette activité au volet jeunesse du Défi sportif AlterGo, cette compétition réunissant des athlètes de tous les handicaps. Deux jeunes sportifs de la région ont d'ailleurs bravé la pluie pour les encourager et les accueillir chaleureusement à leur arrivée à Drummondville.

«Les fonds qu'on amasse permettent aux jeunes des régions de venir participer au Défi sportif à Montréal. Comme policiers, on veut faire une différence pour ces jeunes-là. Le Défi leur permet de s'épanouir par le sport», a expliqué le commandant Pascal Richard, qui participe à cette activité pour une 11e année.

«Cette cause me tient particulièrement à cœur, parce que je suis moi-même papa d'une fille trisomique qui participe au Défi sportif, a-t-il poursuivi. Elle est d'ailleurs très fière d'avoir gagné deux médailles en gymnastique rythmique. Comme parents, on voit les étoiles dans leurs yeux.»

L'objectif du Tour cycliste est d'amasser une somme de 25 000 $. Partis de Montréal lundi, les quelque 20 policiers, cyclistes et bénévoles ont notamment fait des arrêts à Trois-Rivières, Québec, Rivière-du-Loup et Lévis au cours des derniers jours. Ils arriveront à destination ce samedi, à Boucherville.

«Dans le coin de La Malbaie, on a eu droit de bonnes côtes. On a quelques douleurs dans les cuisses, mais en pensant aux jeunes qui ont des limitations fonctionnelles, on les oublie très vite. Et on continue de pédaler!», a relaté le commandant Richard.

En plus du Tour cycliste, les policiers du SPVM s'impliquent également dans plusieurs activités en lien avec le Défi sportif, au grand plaisir des jeunes athlètes.

Unique au monde, le Défi sportif valorise la réussite des athlètes ayant une limitation fonctionnelle et contribue au rayonnement de l’accessibilité universelle. L'événement mis sur pied il y a 33 ans met également en place diverses initiatives afin de sensibiliser les jeunes Québécois ayant une limitation fonctionnelle, ainsi que leur entourage, à adopter de saines habitudes de vie.

À l'heure actuelle, les policiers de la SPVM ont accumulé un peu plus de 22 000 $. Il est possible de faire un don via l'adresse http://bit.ly/1T9Ngij.