Défi sportif : Élodie Tessier et le centre Interval en action

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 19 avril 2016
La baketteuse germainoise Élodie Tessier sera en action dans le cadre du Défi sportif AlterGo. (Photo gracieuseté, Dugraff/Défi sportif AlterGo)

DÉFI SPORTIF. La région de Drummondville sera à nouveau très bien représentée dans le cadre du Défi sportif AlterGo. Rassemblant près de 5000 athlètes handicapés de la relève et de l'élite, la 33e mouture de cette compétition internationale se déroulera du 25 avril au 1er mai, à Montréal et à Longueuil.

Pour une septième année consécutive, de nombreux jeunes du centre de réadaptation Interval de Drummondville prendront part au volet scolaire de cette compétition. Une douzaine d'entre eux participeront aux épreuves de boccia, de natation, d'athlétisme, de mini-marathon et de gymnastique rythmique.

«Les jeunes apprécient l'événement, car ils peuvent y retrouver d'autres personnes ayant un handicap comme eux. En y participant chaque année, ils cherchent à battre leur propre record et à s'améliorer», explique Marie Hébert, kinésiologue au centre Interval.

«Grâce à leur expérience au Défi sportif, les jeunes ont développé un vrai goût pour ces sports. Certains participent à présent à des compétitions provinciales.»

Il sera possible de venir encourager les participants de la région au complexe sportif Claude-Robillard. De nombreuses activités seront proposées dans l’aire d’animation, incluant la possibilité d'expérimenter des sports adaptés.

«Le basketball a changé ma vie»

De son côté, Élodie Tessier, de Saint-Germain-de-Grantham, défendra les couleurs des Gladiateurs AAA de Laval dans le cadre du tournoi élite de basketball en fauteuil roulant. L'athlète de 20 ans a d'ailleurs participé à ses premières compétitions dans le cadre du volet scolaire du Défi sportif il y a quelques années, alors qu'elle faisait partie de la délégation du centre Interval.

Aujourd'hui, Élodie Tessier est membre à part entière de l'équipe canadienne junior qui s'est classée en quatrième position au championnat du monde des moins de 25 ans, l'été dernier, à Pékin. Reconnue pour sa vitesse et son leadership, la jeune basketteuse a également aidé la formation du Québec à décrocher la médaille d'or aux derniers Jeux du Canada. Il y a quelques jours à peine, elle a contribué à la victoire de 60-56 de l'équipe du Québec sur un club albertain en finale du championnat canadien féminin disputé à Longueuil.

Au cours des prochaines années, Élodie Tessier a pour objectif de se tailler une place au sein de l’équipe nationale senior afin de participer aux Jeux paralympiques de 2020, à Tokyo.

En entrevue avec TC Media en marge du dernier Défi sportif, Élodie Tessier a confié que la découverte de ce sport avait complètement changé sa vie. Mesurant 3 pieds et 11 pouces et aux prises avec un handicap aux jambes, elle était peu sportive avant de se lancer dans cette aventure.

«Je ne connaissais pas du tout le sport adapté à l'époque. C'est une connaissance à l'école qui m'a encouragée à venir essayer une pratique. Au début, je n'étais même pas certaine de vouloir y aller, mais finalement, j'ai bien fait, parce que le basketball en fauteuil roulant a complètement changé ma vie», a raconté la souriante jeune athlète, qui se décrit comme une véritable fille d'équipe.

Les épreuves de basketball en fauteuil roulant se dérouleront au centre sportif du Collège Édouard-Montpetit, à Longueuil.

«Le Défi sportif nous permet d'avoir du plaisir, de performer à un bon niveau et se veut un excellent moyen de faire du recrutement. Je suis fière de pouvoir aujourd'hui représenter mon sport et de le faire davantage connaître.»