«Boisclair nous apporte une énergie contagieuse»

«Boisclair nous apporte une énergie contagieuse»

Maxime Boisclair

Crédit photo : archives, Ghyslain Bergeron

BASEBALL. Le Brock de Drummondville a signé une victoire et une défaite au cours du dernier week-end d’action dans la Ligue de baseball senior majeur de Québec.

À sa première sortie, vendredi soir, au Stade Jacques-Desautels, la troupe du joueur-entraîneur Mathieu Audet a renversé les Patriotes de Québec (4-5) par le pointage de 2-1. Le jeune droitier Frédéric Gagnon a lancé un match complet, éparpillant sept coups sûrs et deux buts sur balles en sept manches.

«Gagnon n’a donné que des miettes à l’adversaire. Il avait de l’étoffe et il contrôlait bien ses balles à effets, notamment sa courbe», a commenté Mathieu Audet.

À sa première sortie dans l’uniforme du Brock, Maxime Boisclair a réussi trois coups sûrs en autant de présences au bâton. En quatrième manche, l’ex-hockeyeur professionnel de 33 ans a notamment inscrit le deuxième point des siens sur un coup sûr de Jean-Christophe Bergeron.

«Maxime a connu tout un match! Il n’avait pas joué depuis ses années juniors, il y a une dizaine d’années, mais il est revenu comme s’il n’avait jamais arrêté. Après seulement deux pratiques au bâton, il avait déjà corrigé de petites lacunes. C’est un athlète naturel», a lancé Audet.

Employé au champ droit, Boisclair a également réussi un relais au marbre qui a impressionné ses coéquipiers.

«Maxime apporte une énergie contagieuse dans l’équipe. Il a un excellent bagage dans le milieu sportif. Sa présence est appréciée de tout le monde», a affirmé Audet.

En première manche, un coup sûr de Samuel Guilbert avait permis à Philippe Thibodeau d’ouvrir le pointage. En septième manche, les Patriotes ont réduit l’écart à un point, mais l’arrêt-court Jonathan Dubé a mis fin à la menace avec un bijou défensif. «C’est une victoire qui fait du bien. On n’avait pas encore marqué de point à domicile cette saison», a rappelé Audet, qui avait vu son équipe être surprise 1-0 lors de son match d’ouverture locale.

Samuel Cournoyer (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Six manches sans point ni coup sûr

Dimanche soir, au terrain Delphis-Marois, le Brock s’est avoué vaincu 6-5 devant le Pub du parvis de Cap-Rouge/Saint-Augustin (5-1). Après six manches de jeu, les Drummondvillois menaient 5-0 et le gaucher recrue Samuel Cournoyer (0-1) détenait un match sans point ni coup sûr. Les locaux ont toutefois explosé avec six points sur sept coups sûrs après deux retraits pour s’envoler avec la victoire.

«C’est une défaite crève-cœur. Il nous manquait trois joueurs réguliers. Nos jeunes remplaçants ont très bien fait, mais le manque d’expérience a peut-être joué en fin de match. Compte tenu de la jeunesse de notre alignement, c’est une performance hyper encourageante», a fait valoir Audet.

Samuel Guilbert (deux coups sûrs, deux buts sur balles et un point produit), Jean-Christophe Bergeron (trois points produits) et le joueur affilié Tommy Rozon (trois coups sûrs) ont dirigé l’attaque des visiteurs. La défensive drummondvilloise a commis quatre erreurs. Le Brock était notamment privé des services de Sylvio Fréchette (blessure), Jonathan Paré et Mathieu Audet.

Occupant le quatrième rang du classement général (dix équipes), le Brock (3-3) disputera trois matchs au Stade Jacques-Desautels en fin de semaine. Après avoir reçu les Red Sox de Beauport (1-5), vendredi soir (20 h), les Drummondvillois disputeront un programme double contre le Bar le Cinquante de Beauce-centre (3-5), dimanche (15 h et 18 h). Frédéric Gagnon (1-1), Hugo Cyrenne (1-0) et Xavier Tremblay (1-0) sont les lanceurs partants prévus.

«Dimanche, des membres du service de sécurité incendie et de sécurité civile de Drummondville seront présents au Stade afin d’animer cette journée familiale», a précisé Mathieu Audet.