Baseball collégial : les Voltigeurs déjà sur la carte

Jonathan Habashi jonathan.habashi@tc.tc
Publié le 27 octobre 2016

Les Voltigeurs ont clôturé la saison régulière avec une impressionnante fiche de 9-3.

©TC Media - archives, Ghyslain Bergeron

BASEBALL. À leur toute première saison dans le circuit de baseball collégial québécois, les Voltigeurs du Cégep de Drummondville ne se sont pas contentés d'un rôle de figuration. La nouvelle formation dirigée par Nicolas Guilbert a attiré l'attention par la qualité de son programme et de ses athlètes.

L'an prochain, on vise le championnat. On veut créer rapidement une tradition gagnante. Nicolas Guilbert

Après un lent départ, les Voltigeurs ont notamment connu une séquence de sept victoires consécutives. L'équipe a clôturé la saison régulière avec une impressionnante fiche de 9-3, ce qui lui a valu la deuxième position au classement général.

«On savait qu'on avait une bonne équipe. On a recruté 18 joueurs de talent à travers le Centre-du-Québec et les régions voisines. La beauté de la chose, c'est que ces gars-là en sont tous à leur première année d'études au collégial. Ils seront donc de retour l'an prochain. D'autres jeunes se grefferont à l'équipe, notamment en provenance du programme de l'école secondaire Marie-Rivier», a expliqué Nicolas Guilbert, qui est épaulé dans ses tâches par Mathieu Audet, Jonathan Breton, Étienne Blanchette et Samuel Guilbert.

En plus du calendrier régulier, les Voltigeurs ont également participé à quelques tournois ainsi qu'à des duels hors-concours, pour un total de 25 joutes cet automne. Le gaucher Nathan Landry et le droitier Alexandre Brunelle ont été des piliers au monticule.

«Nos lanceurs constituent notre principale force. Landry ne joue pas depuis longtemps, mais il possède un talent rare. Sa balle rapide est explosive. C'est un gars hyper compétitif au monticule. Même s'il n'était pas chanceux, il a élevé son jeu d'un cran dans l'adversité. Quant à Brunelle, il possède d'excellentes balles à effets», a fait observer Guilbert.

«En offensive, notre équipe est ultra-rapide, mais il nous manquait parfois le coup sûr opportun. Des gars comme Antoine Blais-Arnold, Tommy Rozon, Maxime Desruisseaux et Samuel Champagne ont été des éléments clés»,

En demi-finale, les Voltigeurs ont été éliminés par les Lynx du Collège Édouard-Montpetit, qui leur ont infligé un revers de 4-1. Trois erreurs de la défensive drummondvilloise ont mené à trois points non mérités.

«Le match a été remis au lendemain en raison de la pluie. Trois de nos joueurs n'ont pas pu prendre congé de leur travail. C'était trois frappeurs droitiers et on affrontait un excellent gaucher en Gabriel Chiasson. Nathan Landry avait moins d'étoffe que d'habitude à cause du froid, mais il n'a rien donné. On a échappé quelques roulants, ce qui a fait la différence», a raconté Guilbert.

Frédéric Gagnon
Gracieuseté

Même si leur première campagne est déjà derrière eux, les joueurs des Voltigeurs poursuivent leurs apprentissages pendant la saison morte. Jusqu'en mars, ils participeront à deux séances d'entraînement en gymnase par semaine. Ils prendront ensuite part à un tournoi en Floride.

«On avait mis la barre haute cette année. On a réussi à mettre Drummondville sur la map du baseball collégial. Nos performances ne sont pas passées inaperçues aux yeux des autres programmes. L'an prochain, on vise le championnat. On veut créer rapidement une tradition gagnante et avoir de bonnes équipes d'une saison à l'autre», a lancé Nicolas Guilbert.

Il n'y a pas si longtemps, le baseball a connu des années de vaches maigres à Drummondville, mais cette époque-là est bel et bien révolue. La création du programme sport-études des Riverains et l'arrivée des Faucons midgets AAA de l'Estrie a changé le visage de cette discipline.

«Notre relève part de ces deux programmes. On a réussi à créer des habitudes et une culture de baseball dans la région de Drummondville. La roue a commencé à tourner. On s'en va vraiment dans la bonne direction», a conclu Nicolas Guilbert.

Classement

        Équipe                    V      D       PP        PC

1.    John Abbott             9       3       117      56

2.   Drummondville  9      3     92     36

3.    Édouart-Montpetit  7      5       79     36

4.    Ahuntsic                    7      5       104   56

5.    L'Assomption            7      5       79     66

6.    André-Laurendeau   2     10     53    171

7.    Lionel-Groulx            1      11     48     151

Les joueurs des Voltigeurs poursuivent leurs apprentissages pendant la saison morte.

©Gracieuseté