80 participants au triathlon hivernal


Publié le 6 février 2017

Édouard, Alain et Frédéric Ouellet: trois générations dans une même équipe.

©Photo: Gracieuseté

Pas moins de 80 amateurs de sports d'hiver ont pris part, le 5 février, au Triathlon Labranche Transport, un triplé de disciplines sportives qui se tenait pour une première fois en période hivernale à Drummondville.

Tandis que 44 individus ont choisi d'exécuter le triplé – course, patinage et ski de fond -,  de façon individuelle, les 36 autres s'étaient regroupés en équipes de trois pour relever le défi. L'équipe de Triomax Événements, qui organisait le défi sportif, s'est dite surprise du nombre de personnes s'y étant inscrites.

Deux semaines avant la tenue de l'événement, le centre de ski de fond Saint-François était fermé en raison de la faible quantité de neige, ce qui a  décidé à peine 30 Centriquois à s'inscrire au triathlon. Puis en moins de dix jours, les organisateurs ont vu débouler une cinquantaine d'inscriptions, signalait lundi matin François Girard, l'un des co-directeurs. Des gens de tout âge y ont pris part, même un homme approchant la septantaine et un jeune de 10 ans.

Ce triathlon bien organisé, analyse après coup François Girard, le faible coût d'inscription et les distances abordables, même pour les moins entrainés, en a incité plus d'un à relever le défi. L'accessibilité était à la base de ce triathlon, offert pour une première fois à la population. Et qui devrait revenir l'an prochain. Cette fois, pas moins de 120 participants seront acceptés.

François croit que la facilité du parcours a plu aux participants. Ceux-ci commençaient ce parcours par un deux kilomètres de patinage au parc Woodyatt puis chaussaient ensuite leurs espadrilles pour courir deux autres kilomètres jusqu'au Village d'Antan en passant sous le Pont Neuf et terminaient leur triplé par trois kilomètres sur skis de fond, au Centre de ski Saint-François.

Gagnants

Comme dans toute compétition, certains participants se sont nettement distingués du lot. Chez les femmes, Arianne Poliquin a terminé en première place avec une performance de 27 minutes. Du côté des hommes, Patrick Poulin a décroché la première position en réalisant le parcours en 25 minutes et 12 secondes.

Parmi les équipes, c'est celle de la famille Ouellet qui s'est classée en première ligne, effectuant le triplé en 22 minutes et 10 secondes. Fait à noter, cette équipe était composée du grand-père Alain, de son fils Frédéric et de son petit-fils Édouard.

Les organisateurs sont évidemment contents du succès remporté par le triathlon hivernal. «Ç'a n'a pas été compliqué à organiser et tout le monde a apprécié cet événement. Notre but était de faire bouger les gens», conclu François Girard, qui laisse entendre que la même formule devrait être reprise à l'hiver 2018.