Sports Experts déménage dans l’ancien Metro

Sports Experts déménage dans l’ancien Metro

Éric Lamoureux, propriétaire du Sports Experts, déménagera son magasin dans l’ancien Metro des Promenades Drummondville au printemps 2018.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

COMMERCE. Sports Experts investira pas moins de 2 millions $ pour déménager et réaménager son magasin des Promenades Drummondville dans l’ancien Metro, au cœur du mail. Les portes devraient ouvrir au printemps 2018.

Éric Lamoureux, le propriétaire de ce magasin d’articles de sport bien connu à Drummondville, a confié que deux ans de négociations ont été nécessaires pour boucler le dossier.

«Ce sera le plus gros magasin de sports en ville. C’est du jamais vu. Nous entrons dans une nouvelle aire où l’expérience client sera augmentée avec la venue des nouvelles technologies. Par exemple, les souliers seront munis d’une puce électronique qui s’activera et fera défiler à l’écran les spécifications du produit lorsqu’on les déposera sur le présentoir», a-t-il expliqué.

Le magasin aura une superficie de 2600 m² (28 000 pi²).

Le Sports Experts, qui aura une entrée dans le mail et une autre en façade à l’extérieur, comptera maintenant environ 2600 m² (28 000 pi²). Un impressionnant mur de 55m (180 pi) accueillera jusqu’à 900 chaussures de toutes sortes. Une douzaine de salles d’essayage vont se greffer au magasin qui se voudra des plus fonctionnels.

«Maintenant, en raison des ententes avec nos fournisseurs, des détaillants comme Nike et Under Armour, entre autres, auront un espace à eux qui regroupera tous les produits de la bannière. De plus, on n’aura presque plus besoin de faire la rotation des inventaires en changement de saison», a ajouté M. Lamoureux, propriétaire des lieux depuis près d’un quart de siècle.

Une vingtaine d’emplois pourraient être créés à la suite du déménagement.

Le réaménagement est déjà commencé depuis quelques semaines.

«Je pense que c’est un projet rassembleur qui pourrait relancer les Promenades. En quittant mon local, ça va créer un effet domino et je ne serais pas surpris de voir d’autres joueurs annoncer leur venue dans les prochaines semaines. Pour mon magasin sur le boulevard Saint-Joseph, pour le moment, c’est le statu quo», a précisé Éric Lamoureux.