Tout sourit aux Voltigeurs

Tout sourit aux Voltigeurs

Les Voltigeurs ont blanchi les Foreurs 5-0, samedi, au Centre Marcel-Dionne.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

HOCKEY. Tout semble sourire à Dominique Ducharme et aux Voltigeurs cette saison. À son retour du championnat mondial junior, l’entraîneur médaillé d’or a guidé sa troupe vers un triomphe sans équivoque de 5-0 sur les Foreurs, samedi, devant 2000 spectateurs ayant bravé la neige pour se rendre au Centre Marcel-Dionne.

Une semaine après leur écrasante victoire de 11-3 à Val-d’Or, les Drummondvillois ont employé la même recette qui fait leurs succès depuis plusieurs semaines. Rapides et hargneux, les locaux ont dominé la rencontre d’un bout à l’autre, en route vers une sixième victoire consécutive. Le réveil de l’attaque massive a notamment permis de produire trois buts.

«On voulait jouer un match complet. On a connu une bonne semaine à l’entraînement. J’ai trouvé que les gars étaient allumés et focus mentalement. On voulait reproduire ça en situation de match et on y est arrivé. On s’est concentré sur notre façon de jouer et de bâtir notre jeu», a commenté Dominique Ducharme, qui a reçu un bel accueil de la foule lors d’une cérémonie d’avant-match soulignant son rôle dans la conquête de l’or par les juniors canadiens.

«En avantage numérique, on a été agressifs. On a attaqué le filet et ça a payé», a ajouté le pilote des Voltigeurs.

Affichant un effort soutenu d’une présence à l’autre, les quatre trios de l’équipe ont contribué à la victoire.

«Cet équilibre est important. C’est l’une de nos forces. Aucun de nos joueurs n’est dans le top dix des pointeurs, mais on est l’équipe qui a marqué le plus de buts dans la Ligue», a fait observer Ducharme.

Morgan Adams-Moisan (Photo : Ghyslain Bergeron)

Auteur d’un doublé en avantage numérique et d’une passe, Morgan Adams-Moisan a atteint le plateau des 20 buts à son 42e match. Le robuste vétéran de 20 ans avait été limité à dix filets en 152 parties avec l’Armada.

«Je ne m’attendais pas pantoute à marquer 20 buts! J’ai un rôle plus important que durant les dernières saisons. J’ai pris confiance en mes moyens, mais mais je joue aussi avec des gars qui me rendent la vie plus facile. Je n’ai qu’à mettre mon bâton sur la glace. Je ne pourrais pas demander mieux», a lancé l’attaquant natif de La Tuque à sa sortie du vestiaire.

«Il nous reste 26 matchs pour nous préparer pour les séries, a-t-il ajouté. On forme une jeune équipe, mais on veut continuer de s’améliorer pour rivaliser avec des équipes plus vieilles.»

De son côté, Ducharme a souligné le caractère et le leadership du numéro 17. «Morgan se place tout le temps dans la zone payante. Il est capable de finir les jeux que ses coéquipiers préparent. Il joue de la bonne façon et il est récompensé en mettant des points au tableau.»

Célébrant son 18e anniversaire de naissance, Joe Veleno a également animé le jeu de puissance en récoltant trois mentions d’aide. En sept matchs dans son nouvel uniforme, l’ancien capitaine des Sea Dogs revendique huit passes, mais il est toujours à la recherche de son premier but.

«J’ai aimé son match. Il a obtenu quelques chances, dont une échappée. Une fois qu’il va marquer, les choses vont débouler», a fait valoir Ducharme.

Auteur de 17 arrêts, Daniel Moody a décroché son premier blanchissage en carrière dans la LHJMQ. À son troisième départ en carrière, Mathieu Marquis a été bombardé de 47 lancers, dont 19 en première période.

Dominique Ducharme (Photo : Ghyslain Bergeron)

Cédric Desruisseaux (à la suite d’un revirement en zone neutre), Nicolas Guay (à cinq contre trois) et Brandon Skubel (sur une remise parfaite de Bastian Eckl) ont également touché la cible pour les Voltigeurs. Pour ce match, l’organisation a remis un billet gratuit pour chaque but marqué par l’équipe.

Malade, Daven Castonguay n’était pas en uniforme face aux Foreurs (16-22-2-2). Effectuant un retour à Drummondville, Nathan Hudgin a retraité au vestiaire en fin de match après avoir bloqué un lancer.

Toujours invaincus en 2018, les Voltigeurs (28-12-1-1) recevront les Huskies de Rouyn-Noranda (25-11-4-3), ce dimanche, dès 15 h. Un seul point sépare les deux équipes, qui bataillent pour le quatrième rang du classement général. Le dernier duel entre les deux rivaux de la division Ouest, il y a une semaine, a donné lieu à une véritable guerre de tranchées.

«Je m’attends à un match serré. Les Huskies sont travaillants, rapides et talentueux. On devra être à notre meilleur dans toutes les facettes du jeu», a conclu Ducharme.