Sears dévoilera sous peu son plan de fermeture

Sears dévoilera sous peu son plan de fermeture

Sears fermera sa succursale de Drummondville.

Crédit photo : Photo Ghyslain Bergeron

COMMERCE. Sears dévoilera sous peu son plan de fermeture ainsi que la date officielle où les portes de ce qu’on peut appeler une institution à Drummondville fermeront pour la dernière fois.

«C’est à préciser, mais la fermeture pourrait aller en septembre ou même en octobre», a précisé Vincent Power, porte-parole de Sears Canada, lorsque joint par L’Express.

De ce fait, 62 personnes perdront leur emploi localement. La plupart occupent un poste à temps partiel.

Au Canada, 59 magasins, dont 14 au Québec, disparaîtront du paysage. À travers le pays, 2900 employés devront se trouver un nouvel emploi. «C’est important de dire que c’est une décision d’affaires et non pas de compétence. De plus, le service après-vente sera maintenu même quand le magasin sera fermé», a expliqué M. Power.

La lunetterie déménage

Quant à la lunetterie, opérée par le Groupe René Marchand et son optométriste propriétaire à Drummondville Rock Beaulieu, elle déménagera à seulement quelques pas de l’emplacement actuel, à l’intérieur même des Promenades Drummondville, chez Planet Vision. «On va accueillir Dre Maryse Castonguay dès le 8 juillet. Planet Vision appartient d’ailleurs au Groupe Marchand. Les clients ne seront donc pas trop déboussolés, on va garder quelques employés qui vont se greffer à notre équipe déjà composée de quatre personnes. On a fusionné avec notre magasin de Saint-Nicéphore aussi depuis le mois d’avril afin de centraliser nos services aux Promenades», a mentionné Dominique Talbot, gérante chez Planet Vision.

Saviez-vous que?

Vers la fin des années 1960, un premier magasin a ouvert sous le nom de Simpsons-Sears sur la rue Lindsay, près de Cockburn. Il a ensuite déménagé à quelques pas, voisin à l’époque de la Muraille de Chine. Anecdote : les anciens se souviendront que lorsque le camion de livraison arrivait sur place, il devait reculer sa remorque avec habileté entre les deux bâtiments en tricotant sur la rue Lindsay. C’était tout un spectacle que les passants applaudissaient quand le tour de force était réussi. Le magasin actuel avait ouvert ses portes aux Promenades Drummondville en 1989.