Saint-Germain aura son centre communautaire en 2018

Saint-Germain aura son centre communautaire en 2018

Mario Van Doorn

Le centre communautaire de Saint-Germain-de-Grantham pourra voir le jour au cours de l’été 2018 grâce à une aide financière d’Ottawa et de Québec, a-t-il été annoncé aujourd’hui en conférence de presse à l’hôtel de ville.

Le projet de 3,1 millions de dollars, qui comprend également l’aménagement d’un toit au-dessus de la patinoire existante, est financé à raison d’un tiers par chacun des trois paliers de gouvernement, soit le municipal, le provincial et le fédéral, dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, Fonds des petites collectivités – volet Infrastructures provinciales-territoriales.
Deux autres Municipalités sont aussi visées par ces subventions annoncées par le secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller, et par le ministre Laurent Lessard, entre autres ministre responsable du Centre-du-Québec. Il s’agit de Saint-Norbert-d’Arthabaska et de Saint-Félix-de-Kingsey.
Selon le maire de Saint-Norbert, Alain Tourigny, le projet, qui consiste à démolir la vieille grange servant de vestiaires aux utilisateurs de la patinoire et à procéder à la construction de nouveaux vestiaires, sera complété cet été au coût de 300 000 $.
Pour ce qui est de Saint-Félix-de-Kingsey, la mairesse Thérèse Francoeur a indiqué que le projet vise à convertir un ancien presbytère en centre communautaire. Après la réalisation des travaux, le bâtiment comprendra une salle commune au rez-de-chaussée, des salles multifonctionnelles à l’étage, des toilettes, des espaces de rangement et une cuisinette. Le coût total, encore une fois divisé en trois parts égales, est établi à 440 000 $. La mairesse prévoit que le tout sera terminé avant la fin de l’année 2017.
«Ça fait six ou sept ans qu’on travaille sur notre futur centre communautaire», a déclaré le maire de Saint-Germain, Mario Van Doorn. «Ce bâtiment sera polyvalent. Il servira pour des activités, des cours et des formations et il y aura une grande salle pour les rassemblements. On pourra mettre un toit au-dessus de la patinoire qui pourrait être réfrigérée. Étant donné que ce sera construit tout juste derrière l’école primaire Jésus-Adolescent, on mettra au point une entente avec la Commission scolaire des Chênes», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre Laurent Lessard a mis en valeur le fait que ces «infrastructures de loisirs aident à faire de nos collectivités des lieux où les familles peuvent s’amuser, faire du sport, et où les communautés peuvent se réunir».
Le Fonds des petites collectivités (FPC) est un programme conjoint fédéral-provincial, coordonné par Infrastructure Canada, en partenariat avec les provinces et territoires. Au Québec, le Fonds est géré par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ce programme vise à offrir aux municipalités canadiennes de moins de 100 000 habitants un soutien financier pour se doter d’infrastructures d’ordre culturel, sportif, de loisir et touristique ou à la protection des biens publics.