Mai 2017, le mois où la Fromagerie Lemaire a été vendue

Mai 2017, le mois où la Fromagerie Lemaire a été vendue

Vente de la Fromagerie Lemaire.

Crédit photo : Photo archives, Ghyslain Bergeron

RÉTROSPECTIVE. Le mois de mai a été riche en actualités. En voici les faits saillants. Bonne lecture.

-Une page d’histoire s’est tournée le lundi 1er mai alors que la Fromagerie Lemaire a officiellement été vendue au Groupe Boivin, une entreprise familiale basée au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La rumeur qui est sortie en janvier a donc été confirmée et le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

-Le Drummondvillois Steve Boisvert et sa conjointe Vickie Chaput-Taillefer entreprennent un périple de 5227 km en direction du Yukon. Le jeune couple travaillera pendant près de quatre mois dans la municipalité de Dawson City, à la frontière du Yukon et de la Colombie-Britannique.

-Ce sont les agressions sexuelles perpétrées dans les résidences de l’Université Laval à l’automne qui ont décidé quatre étudiants en Sciences humaines du Cégep de Drummondville à mener un sondage à l’intérieur de l’établissement local en ce qui concerne la politique de gestion des plaintes pour les violences sexuelles. Les résultats obtenus sont troublants.

-Les problèmes du système de paie Phénix ont touché plus de 60 % des employés de l’Établissement Drummond, confirme le syndicat des agents correctionnels.

-Sans surprise, Alexandre Cusson est réélu à la première vice-présidence de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

-Les rumeurs de fermeture du poste de la GRC à Drummondville, qui circulent depuis un petit bout de temps, sont niées par le Service des communications de la GRC.

-Selon les plus récentes données tirées du recensement 2016 et compilées par Commerce Drummond, la population de Drummondville compte maintenant 75 423 personnes, une augmentation de 5 % par rapport à 2011, année où avait été réalisé le dernier portrait statistique au pays.

-Patrick Dethier, ce Drummondvillois poursuivi par le Collège des médecins pour avoir exercé illégalement la médecine, a plaidé coupable à cinq des treize chefs d’accusations qui lui étaient reprochés. Il devra débourser un total de 23 000 $ d’amendes.

-Les réalisations des Innovations paysagères Ladouceur passent rarement inaperçues et la prochaine n’y fera pas exception. Les dirigeants de luxueux hôtel Intercontinental Montréal ont choisi l’équipe drummondvilloise pour y aménager un majestueux toit-terrasse à la fois moderne et respectueux du style de bâtiment classé patrimonial.

-Le maire Alexandre Cusson, premier vice-président de l’UMQ, agit comme chef de mission de la délégation québécoise qui se rend à Washington afin de sensibiliser les élus et les partenaires forestiers américains à l’importance de trouver un accord sur le bois d’œuvre résineux.

-Un litige vieux de 10 ans chez Olymel, soit un lock-out mêlé à une fermeture d’usine, a connu son dénouement à Drummondville. En effet, les quelque 400 ex-travailleurs de l’usine ont adopté à plus de 92 % l’entente de principe intervenue à la mi-avril entre le syndicat affilié à la CSN et la direction de l’entreprise agroalimentaire.

-Les nouvelles constructions résidentielles à Drummondville ont généré une valeur de 26 M$ au premier trimestre de 2017, en hausse de 8M$ par rapport à la même période l’an dernier.

-Départ surprise : Éric Verreault n’est plus le directeur général du Village québécois d’antan. La nouvelle a été confirmée par le président du conseil d’administration du VQA, Pierre Levasseur qui n’a pas précisé les raisons de ce départ. C’est Alain Côté, ex-directeur général de la CCID, qui le remplacera sur une base intérimaire.

-Trois étudiants du Cégep de Drummondville, Cédric Pezzani, Anthony Gosselin et Alexandre Côté, se sont signalés lors de la 25e finale nationale du concours scientifique intercollégial Science, on tourne, en méritant le Prix du design, soit une bourse de 1000 $ offerte par Norda Stelo.

-Nicolas Martel est élu à la présidence de la CCID.

-La SDED présente son bilan 2016, lors de son assemblée générale annuelle. D’abord, les investissements atteignent plus de 214 M$, loin des 250 M$ de 2015 mais dans la moyenne des cinq dernières années. Puis les emplois. Il s’en est créé 1149 en 2016 dans la MRC de Drummond, un sommet inégalé pour une augmentation de 38 % comparativement à l’année 2015. Cette création porte le total à 16 728 emplois au sein des 624 entreprises en activité sur le territoire.

-La Caisse Desjardins annonce un partenariat avec la SDED par lequel elle injecte la somme de 100 000 $ pour la création du nouveau «Fonds Mentorat Desjardins».

-L’ancienne comptable responsable des écoles secondaires Jean-Raimbault et La Poudrière, Marie-Josée Roy, purgera une peine de 21 mois en détention dans la collectivité, pour avoir fraudé la Commission scolaire des Chênes de plus de 70 000 $.

-Outil Pac fête ses 20 ans en s’offrant un tout nouveau bâtiment sur le boulevard Lemire, tout juste en face du dépôt à neige, un investissement de l’ordre de 2,7 millions $.

-Le Bloc Vert, un organisme à but non lucratif destiné à sensibiliser la population sur les dossiers d’ordre environnemental, n’existe plus. Le conseil d’administration a cessé ses activités en date du 8 mai 2017. Un manque de bénévolat et l’absence de moyens financiers auront eu raison de l’organisme qui avait été fondé en 1995.

-Propriété d’un consortium composé d’hommes et de femmes d’affaires de Drummondville et de Saint-Léonard-d’Aston, l’Auberge Notre-Dame-du-Bon-Conseil profite d’un investissement d’un million $ pour des améliorations locatives et l’ajout d’une unité prothétique.

-Un premier Centre de ressources de cannabis ouvre ses portes à Drummondville, plus précisément au 266, rue Saint-Marcel. Le propriétaire Pascal Roy tient à clarifier qu’il s’agit d’une clinique médicale étant donné qu’on ne vend pas de cannabis et qu’il n’y a aucune drogue dans le local. CRC joue plutôt le rôle de consultant auprès des personnes admissibles à recevoir une prescription de cannabis.

Félix Pagé, âgé de 24 ans, a comparu au palais de justice de Drummondville où il a fait face à des accusations de meurtre au 2e degré et d’avoir commis un outrage à un cadavre, relativement au meurtre de Roland Baker, 60 ans, de Drummondville.

-Deux entreprises voisines de Saint-Cyrille, Biogivre et Ébénisterie Langlois, sont la proie de flammes et sont réduites en cendres. Il a fallu l’intervention des pompiers de Saint-Cyrille, Drummondville et Bon-Conseil pour combattre cet incendie d’une rare intensité.

-Un bon samaritain, Gaétan Blanchet de Sainte-Christine, a perdu la vie sur la route 139, à Wickham, après avoir été happé par une voiture. M. Blanchet allait porter secours à un automobiliste qui venait de faire une sortie de route lorsqu’il a été happé.

-Dessins Drummond et son pdg Yves Carignan poursuivent huit entreprises québécoises pour plagiat.

-Le MAPAQ frappe au Chenil des Voltigeurs. Une centaine de chiens et de chats ont en effet été saisis par les inspecteurs du MAPAQ. Selon l’ACRACQ, il s’agit d’une troisième infraction de l’entreprise au cours des dix dernières années.

-Les accusations contre Karine Gagné ont finalement été abandonnées. La jeune femme de 23 ans de Bécancour, originaire de Drummondville, devra toutefois payer 2000 $ US pour la fermeture du dossier de la poursuite. Mme Gagné avait été arrêtée  en janvier, accusée d’avoir eu une relation avec un adolescent de 15 ans lors d’une croisière, et avait passé deux mois et demi en prison à Nassau. Karine Gagné avait plaidé non-coupable en mars.

-Le cabinet de courtage d’assurance J.L. Paillé Assurances (J.L. Paillé) annonce aujourd’hui qu’il joint les rangs du groupe Lemieux Assurances, assurant ainsi l’expansion de ce dernier jusqu’à Drummondville. Cette union aura pour effet et de bonifier l’offre de service actuelle des deux cabinets par la combinaison des deux équipes et de leur champ de pratique.

CULTURE

-Pour sa 36e édition, le Mondial des cultures repart sur de nouvelles bases sans toutefois rien perdre de son ADN initial. En plus d’une multitude de spectacles mettant en lumière quelque 400 artistiques internationaux, les festivaliers auront des rendez-vous avec des chanteurs et musiciens québécois en juillet.

-Kaïn planche sur un nouvel album qui devrait sortir vers le 15 septembre.

-Le Drummondvillois Pascal Allard a obtenu une nomination pour la Chanson de l’année SOCAN, au prochain Gala country 2017. C’est pour sa pièce «Je voulais marier Renée Martel» que l’auteur-compositeur-interprète est en lice.

-Une programmation exaltante pour le 10e Festival de la poutine. En effet, les Trois Accords ont bâti une programmation de haut niveau qui s’inscrit à la fois dans la continuité et la nouveauté, en plus de s’offrir le cadeau de monter eux-mêmes sur scène.

SPORTS

-Le 9 mai 2017 : il y a 50 ans, soit le 9 mai 1967, les Aigles de Drummondville remportaient la prestigieuse coupe Allan, l’emblème de la suprématie au hockey senior au Canada. En grande finale canadienne disputée à l’amphithéâtre de la rue Cockburn, les Aigles éliminent en quatre matchs de suite les Spurs de Calgary. Deux de ces quatre victoires ont été remportées par blanchissage.

-Lourde perte pour les Sénateurs du Collège Saint-Bernard. Sébastien Charpentier a été engagé comme entraîneur-chef des Dragons du Collège Laflèche de Trois-Rivières, dans le circuit de hockey collégial masculin du Québec.

-Au cours des derniers mois, Pierre Bergeron a commencé à apposer son empreinte sur le Panthères de Saint-Jérôme. Le Drummondvillois aura maintenant l’occasion d’approfondir ce travail à la tête de cette franchise de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

-Le club de gymnastique des Djinns et Tumbling Drummondville unissent leurs forces pour former une nouvelle entité. Le club Drummond Gym devient ainsi l’une des plus importantes associations de sport amateur individuel dans la région.

-Pour la première fois dans l’histoire des Voltigeurs du Cégep de Drummondville, un joueur formé au sein du programme cogne à la porte des professionnels. Invité de dernière minute au mini-camp des recrues des Chiefs de Kansas City, dans la Ligue nationale de football, Anthony Gosselin a été réclamé par le Rouge et Noir d’Ottawa, lors du repêchage de la Ligue canadienne de football.

-Le Vert et Or cherche à renforcer ses liens avec Drummondville. L’équipe de football de l’Université de Sherbrooke tiendra la deuxième partie de son prochain camp d’entraînement au Collège Saint-Bernard. Luc Sylvain est de retour au sein du personnel du Vert et Or, comme responsable des quarts-arrière.

-Alex Dostie ne ruminera pas l’élimination des Islanders de Charlottetown bien longtemps. À peine revenu à la maison, le Drummondvillois a été rappelé par les Gulls de San Diego, dans la Ligue américaine de hockey.

-Le stage de Pierre-Luc Veillette dans les rangs collégiaux est maintenant derrière lui. Veillette disputera la prochaine saison dans l’uniforme des Senators d’Ottawa, dans le circuit de hockey junior A de l’est de l’Ontario.

 

La course «Des Chênes-toi» toujours aussi spectaculaire. (Photo archives)

-La 10e édition de la course «Des Chênes-toi» a attiré tout près de 12 000 participants provenant de différentes régions du Québec. Des trajets de 1, 2, 5, 10 et 21,1 km étaient proposés aux coureurs de tous âges, en plus de trajets de 2,5 et 5 km pour les marcheurs. Plus de 330 bénévoles étaient sur le terrain pour veiller à la bonne marche de l’événement.

-C’est l’expérience d’une vie que le jeune gardien drummondvillois Émile Beaunoyer a vécue en prenant part au tournoi des futures légendes du Temple de la renommée du hockey, un événement qui s’est déroulé à Toronto et qui a réuni 180 des meilleurs joueurs nés en 2006 en provenance du Canada, des États-Unis et de l’Europe.

-Louis Durocher, du club d’haltérophilie des Voltigeurs de Drummondville, s’est démarqué lors de sa participation au tournoi provincial des jeunes Louis-Cyr, en décrochant une médaille d’or dans la section mini Louis-Cyr.

-Près de quatre ans après le décès accidentel d’André Lamy, le Cégep de Drummondville perpétue sa mémoire en désignant son gymnase 1901 «Gymnase André-Lamy», un lieu symbolique où celui-ci a été des plus actifs pendant quelque 25 ans avec les athlètes-étudiants des équipes des Voltigeurs.

-Le monde du stock-car sur terre battue est en deuil. Impliqué dans un accident lors d’un programme régulier présenté à l’Autodrome Drummond, le pilote Guy Ouellette perd la vie.

-Les Voltigeurs et la Ville de Drummondville ont gagné leur pari. Ils seront les hôtes d’une classique hivernale en janvier 2018, sur le site de la patinoire réfrigéré Victor-Pépin.

-Coup de théâtre dans le milieu du motocross. La sixième étape du championnat canadien, qui devait avoir lieu du 14 au 16 juillet à la piste d’Ulverton, se déroulera plutôt à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Au cœur d’une bataille juridique depuis plusieurs années, le site d’Ulverton a été frappé par une restriction de la Commission de la protection du territoire agricole.