Les priorités de Lefebvre : le web et l’agrandissement de la zone résidentielle

Les priorités de Lefebvre : le web et l’agrandissement de la zone résidentielle

François Parenteau, maire de Lefebvre.

Crédit photo : Photo gracieuseté

Par Jean-Claude Bonneau

VISION 2018. Après avoir passé quatorze ans sur un siège de conseiller municipal, François Parenteau entreprend un nouveau mandat au sein du conseil de la petite municipalité de Lefebvre, cette fois à titre de maire. Et comme l’indique le principal intéressé, c’est tout un défi de remplacer une personne, en l’occurrence Claude Bahl, qui a donné plus de quarante ans de sa vie au bon fonctionnement de la municipalité.

«Il y aura de bons défis à relever mais je crois sincèrement que je suis bien préparé pour assurer la relève. Depuis près de deux ans, j’ai travaillé en étroite collaboration avec notre ancien maire et je suis très au courant des dossiers», souligne François Parenteau.

Continuité et renouveau

Dans une petite municipalité de la taille de Lefebvre, il est plutôt normal de travailler dans la continuité, bien que François Parenteau précise qu’on peut aussi amener un peu de renouveau. «Notre budget annuel ne nous permet pas de gaspiller de l’argent et de mettre de l’avant des projets qu’on ne pourra pas compléter. Donc, on va continuer d’être prudents avec l’argent des contribuables», laisse entendre le nouveau maire.

Quand il parle de continuité, M. Parenteau avance, entre autres, le dossier de la fibre optique qui devrait se concrétiser en 2018. Ce projet mis de l’avant par la MRC touche plusieurs municipalités du territoire, dont Lefebvre. «Si on veut poursuivre le développement de notre municipalité, la fibre optique est devenue une priorité, ce à tous les points de vue», avoue le maire Parenteau qui, tous comme ses collègues, doit se réjouir de la décision annoncée par le gouvernement provincial à la fin novembre.

Toujours dans la continuité, il y a toujours le réseau routier qui, chaque année, demande d’importants investissements. «Nous n’avons pas le choix. Il faut continuer à investir sur nos chemins de façon à les garder en bon état».

Un autre dossier qui devrait susciter énormément d’intérêt au cours des prochaines années est sans aucun doute le plan d’aménagement de la municipalité et par le fait même l’agrandissement de la zone résidentielle.

«Le nouveau conseil va s’y attaquer. Il y plusieurs étapes à franchir et nous allons les franchir. Il n’y a plus beaucoup de terrains libres à la construction et ceux qui restent sont assez éparpillés. Donc, pour grossir, il faut agrandir notre zone résidentielle. Nous avons ciblé un endroit tout près du village mais il faudra sûrement de deux à trois ans de travaux avant d’obtenir des réponses positives. Nous sommes quand même prêts à mettre tous les efforts pour parvenir à nos fins.

Il faut aussi voir à la refonte des règlements municipaux d’ici deux ans. Au niveau des loisirs, on pense à une nouvelle patinoire avec une fondation en asphalte. Puis, il reste encore des travaux à faire au Carrefour de Lefebvre, pour permettre aux citoyens d’avoir accès à la bibliothèque et au gymnase.

Comme il est possible de constater, le travail ne manquera pas et il faut être certain que d’autres projets vont se présenter. D’ailleurs, tout au long du prochain mandat, les membres du conseil veulent être à l’écoute de leurs concitoyens et répondent au plus grand nombre de demandes», conclut François Parenteau.