Populaire, la nouvelle bibliothèque

Populaire, la nouvelle bibliothèque

Pas moins de 23 900 Drummondvillois sont abonnés à la Bibliothèque publique.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

CULTURE. Pour le mois d’octobre uniquement, plus de 47 000 visites ont été enregistrées à la nouvelle Bibliothèque publique de Drummondville.

Cela représente 35 000 entrées de plus par rapport à pareille date l’an dernier.

«Nous pouvons donc dire que les Drummondvilloises et Drummondvillois s’approprient cet espace moderne, actuel, où il est non seulement possible de lire un livre, mais également de socialiser, de se rencontrer et d’échanger des idées», a affirmé le maire Alexandre Cusson, lors du discours sur le budget, lundi.

De surcroît, si l’on se fie aux données de 2016, on y note une augmentation des prêts de 67 % en octobre alors qu’elle se chiffre à 50 % en novembre.

Avant l’ouverture de la nouvelle bibliothèque, 25 % des citoyens étaient abonnés et à l’heure actuelle, cela a grimpé à 32 %. La norme québécoise représente 30 %. Plus précisément, il s’agit de 23 900 Drummondvillois.

«À la lumière de ces résultats, nous pouvons penser que l’accès gratuit à la Bibliothèque publique de Drummondville, qui est la valeur fondamentale à la base du projet, a grandement contribué au succès et à l’engouement que connaît cette nouvelle institution culturelle», a fait valoir le premier magistrat.

En ce qui concerne les diverses animations qui se sont tenues à la salle multifonctionnelle, pour la plupart, 26 activités sur 39 ont fait salle comble, soulève M. Cusson. Devant ce succès, le budget régulier d’animation passera de 20 000 $ (2016) à 35 000 $ (2018). Un poste d’animatrice sera aussi créé.

Qui plus est, pour diversifier les œuvres disponibles sur les rayons, 458 500 $ seront octroyés à l’achat de divers documents, comme des volumes, des revues ou des disque numériques polyvalents.

Soulignons qu’une somme de 5 771 000 $ a été retenue au budget 2018 pour les arts, la culture et la bibliothèque. Sur ce montant, des investissements de l’ordre de 2 631 000 $ sont prévus dans le nouvel édifice de la rue des Forges.