Perte de poids : Concept vie active mise sur la prise de conscience

Perte de poids : Concept vie active mise sur la prise de conscience

Jimmy Plante et Manon Jacob sont les copropriétaires de Concept vie active.

ENTREPRENEUSHIP. Instauré il y a cinq ans dans la région de Granby, Concept vie active (CVA) a fait son apparition il y a un an à Drummondville au Centre communautaire Drummondville-Sud (CCDS). À la suite d’un investissement de plus de 30 000 $, CVA aura son tout premier lieu de rassemblement complet, sur la rue des Tilleuls, à l’automne.

L’histoire de Manon Jacob a débuté dans son sous-sol de Granby. «J’avais entamé un processus personnel de perte de poids. J’ai commencé à le faire bénévolement avec des gens qui m’entourent et qui voyaient bien que ça fonctionnait ce que je faisais», a raconté Mme Jacob.

Malheureusement, un cancer de l’utérus et une séparation a obligé la dynamique entrepreneure à cesser ses activités. Lors de sa convalescence, une prise de conscience l’a amenée à retourner à ses anciens amours, l’éducation spécialisée. «J’ai recommencé à donner un cours par semaine. Et puis deux, trois. Je me suis ramassée avec 18 cours par semaine en plus de mes tâches professionnelles. De fil en aiguille, c’est devenu un peu la folie dans ma maison! Ma clientèle attendait dans le salon, entourée de mes enfants, que le premier cours se termine pour pouvoir descendre au sous-sol. Ça n’avait pas de bon sens», a raconté Mme Jacob avec le sourire.

Entretemps, Mme Jacob a fait la rencontre de Jimmy Plante qui est devenu son amoureux et son associé. Ils ont tous deux quitté leur emploi afin de créer Concept vie active en février 2016. Ce programme d’entraînement et de soutien existe dans 16 villes du Québec et a même fait une percée en Europe. Le marché anglophone et les États-Unis sont visés dans le développement de l’entreprise. «Ici, c’est comme une famille. Les gens viennent faire une heure d’entraînement en salle, pas sur des machines. Par la suite, ils assistent à un atelier sur la nutrition. Ils ont tout le support dont ils ont besoin. L’effet de groupe aide beaucoup à la réalisation des objectifs. Sur nos pages Facebook privées, les gens s’entraident et s’encouragent. On a même un service de traiteur et des professionnels qui nous appuient», a ajouté Mme Jacob.

Chez CVA, le mot régime n’existe pas. On ne compte pas les calories. La clientèle apprend plutôt le comment du pourquoi de la perte ou la prise de poids. «On fait beaucoup d’éducation alimentaire, mais aussi de la psychologie. Il n’existe pas de recettes miracles. On se dit les vraies affaires et parfois, il faut que les gens prennent conscience de leurs bibittes et il faut qu’ils soient prêts à procéder à ce changement de vie, a ajouté Manon Jacob. Tous les trois mois, on fait un gala interrégional afin de féliciter nos membres. Selon les objectifs atteints, ils reçoivent un certificat, une médaille, une plaque ou un trophée. Vous savez, une perte de quelques livres est souvent une grande fierté pour une personne qui en a besoin.»

Concept vie active continuera de desservir la clientèle du CCDS et les gens qui voudraient avoir plus d’informations peuvent contacter Manon Jacob au 450 558-4676.