Saccage environnemental sur la rivière Nicolet

Publié le 10 juin 2014

M. David Heurtel,

Ministre de l’Environnement du Québec,

Je suis un résident riverain de la rivière Nicolet, branche sud-ouest à Sainte-Brigitte-des-Saults et j’aimerais savoir comment une mini-centrale électrique, appartenant à des intérêts ontariens, la Algonquin Power, peut s’approprier le droit de saccager notre rivière en drainant systématiquement presque toute l’eau de la rivière, et ce, à plusieurs reprises en ce printemps 2014.

De quel droit cette compagnie peut-elle vandaliser ainsi notre écosystème et mettre à mort des centaines, voire des milliers de poissons, têtards, amphibiens, écrevisses sans mentionner l’érosion des berges, le déracinement et/ou l’assèchement de la flore aquatique? De quel droit peut-elle ainsi drainer presqu’à sec notre rivière et la ramener à son niveau normal 24 heures plus tard… ni vu, ni connu (voir photos en pièces jointes)? Comment, en tant que Ministre de l’environnement pouvez-vous tolérer, en 2014, un tel comportement sauvage d’une mini-centrale électrique?

Et maintenant que le budget est déposé et qu’il faut rationaliser partout où cela est possible, combien nous coûte cette mini-centrale électrique? Est-elle rentable pour nous, Québécois, ou seulement pour l’Ontario? Devriez-vous renouveler le contrat la liant à Hydro-Québec pour l’achat d’électricité, superflue et au-dessus du prix du marché? Sans mentionner le saccage environnemental que cette compagnie exerce?

Monsieur le Ministre, je vous prie d’intervenir dans les plus brefs délais. Bien à vous,

Pierre Jourdain,

940, Rang Sainte-Anne,

Sainte-Brigitte-des-Saults