Sections

WestJet maintient sa position envers les Centricois


Publié le 10 août 2017

*

©Photo Deposit

CENTRE-DU-QUÉBEC. Aucun développement positif ne s'est produit dans le dossier des deux Centricois qui n'ont pu, mardi, s'envoler comme prévu vers l'Europe, la compagnie aérienne WestJet estimant qu'ils s'étaient présentés en retard à l'enregistrement.

Un représentant de la compagnie devait contacter, de nouveau, Greg Landry, mercredi. «Je n'ai reçu aucun appel, dit-il. Mon conjoint a téléphoné à WestJet. Après une attente de 40 minutes, il s'est fait répondre que la compagnie ne changeait pas son point de vue.»

Même son de cloche pour un journaliste montréalais. «Quand le journaliste a posé la question au sujet d'un dédommagement possible, il s'est fait répondre que ce n'était pas de ses affaires», confie M. Landry au cours d'un entretien téléphonique, jeudi matin.

La situation actuelle a contraint le couple victoriavillois à suspendre le second vol prévu aujourd'hui (jeudi) vers Toronto puisqu'aucune correspondance vers l'Europe n'était possible.

Tout pour décourager, par ailleurs, Greg Landry a essuyé un refus des assurances de sa carte de crédit.

Étant Suisse également et possédant une assurance monde, il tendra la perche de ce côté.

II pourrait aussi entreprendre un recours envers la compagnie aérienne s'il n'obtient pas satisfaction.