Menace terroriste au Canada : rien d’imminent

Menace terroriste au Canada : rien d’imminent

Michel Coulombe (photo : PC)

Le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), Michel Coulombe, a tenu jeudi à préciser que rien ne prouve que la menace que pose le groupe armé État islamique (EI) pour le Canada soit imminente.

«Ça pose une menace réelle, mais comme je l’ai dit, nous n’avons aucune information indiquant une attaque imminente», a déclaré M. Coulombe devant le comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes.

«Nous disons aux gens qu’ils doivent continuer à vaquer à leurs occupations quotidiennes, mais ils doivent être vigilants», a-t-il dit, préférant rester prudent.

M. Coulombe était accompagné du ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, qui a révélé que le Canada enquêtait sur 80 individus revenus récemment de zones de guerre, notamment d’Irak et de Syrie.

«Ces individus dangereux désirent réaliser des actes terroristes et menacent les Canadiens», a affirmé le ministre.

Michel Coulombe a toutefois tempéré le discours du ministre en indiquant que ces 80 individus «ne sont pas tous des combattants endurcis revenant d’Irak ou de Syrie». Certains peuvent servir à réaliser de la propagande ou à trouver des fonds, d’après lui.

Le nombre de Canadiens partis à l’étranger pour participer à des activités terroristes présumées varie entre 130 et 145, selon le chef des renseignements canadiens. «Nous savons où ils sont», a-t-il souligné.