Mario Grenier s’amène à la tête de la SQ dans Drummond

Mario Grenier s’amène à la tête de la SQ dans Drummond

L’inspecteur Mario Grenier entrera officiellement en fonction le 3 décembre prochain.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) auront un nouveau patron dans Drummond à compter du 3 décembre. En effet, Mario Grenier poursuivra le travail accompli par Sylvain Caron au cours des dernières années, avec le grade d’inspecteur.

Depuis un peu plus de deux ans, M. Grenier est capitaine du poste urbain de la SQ à la Ville de Shawinigan. Il avait sous sa gouverne une équipe de 83 policiers et civils. Dans Drummond, il chapeautera le travail de 114 personnes.

Policier à la SQ depuis 29 ans, Mario Grenier a patrouillé les rues de La Tuque durant 20 ans avant de passer par les MRC de Maskinongé et de Mékinac.

Il a voulu prendre les commandes de la SQ de Drummond pour le défi que représente la gestion du poste le plus important de la province en terme d’effectifs. M. Grenier entend également poursuivre l’intégration des anciens policiers du service de police municipal, lui qui connaît à fond la Sûreté. «Mon expérience à la SQ va certainement m’aider. À Shawinigan, lors de l’intégration, il n’y avait que 5 % des policiers qui provenaient de la SQ. Il a fallu travailler fort; ça a été difficile par moments, mais on a réussi», a-t-il indiqué.

Le comité de sécurité publique de la MRC de Drummond a préféré son profil à celui d’un autre candidat en raison de son expérience du terrain. Selon le président de ce comité, le conseiller municipal drummondvillois Jocelyn Gagné, l’expérience en milieu urbain et rural du capitaine Grenier a joué en sa faveur. «Mario Grenier a l’avantage de compter sur un vécu opérationnel qui cadre avec les besoins que nous avons dans Drummond. Il a un poste beaucoup plus important sous sa responsabilité, mais il a un adjoint formidable en Robert Léveillé. Ils feront toute une équipe avec leurs adjoints», a-t-il expliqué.

M. Gagné, un ancien gradé de la SQ, a connu M. Grenier du temps qu’il travaillait à Trois-Rivières. Il le dit réceptif, bon communicateur et accessible.

Tournée des municipalités

Les élus auront la chance d’apprendre à le connaître rapidement puisque Mario Grenier a l’intention de démarrer une tournée des conseils municipaux dès son entrée en poste. Cet exercice lui permettra d’écouter les gens, mais aussi de faire part de sa vision.

Concernant le fait que certaines municipalités rurales du Québec ont décidé de recourir aux services d’agents de sécurité pour faire régner l’ordre dans leur milieu en l’absence d’une surveillance serrée de la SQ, M. Grenier réitère que le nombre de policiers dans Drummond est suffisant pour desservir efficacement les 18 municipalités de la MRC de Drummond. «La SQ est facilement capable de desservir le territoire de la MRC. Je ne pense pas qu’il y ait de grandes problématiques. On va partir de ce qui se fait déjà pour tenter ensuite d’améliorer les choses, s’il y a lieu», a-t-il lancé.

Père de trois enfants, le capitaine Grenier se dit particulièrement sensible à l’émergence de gangs de rue à l’extérieur de la région métropolitaine. Il dit vouloir les garder à l’œil et sensibiliser les patrouilleurs à l’importance d’être alerte. «On a aussi l’intention de mettre en place une table de concertation sur la question avec des intervenants du milieu. Un travail est déjà amorcé en ce sens», a-t-il affirmé.

Mario Grenier, 50 ans, a l’intention de terminer sa carrière à Drummondville (d’ici cinq ou sept ans). Une déclaration bienvenue par le comité de sécurité publique, qui a dû combler le poste à trois reprises depuis 2002. «La stabilité, c’est intéressant, mais il faut toujours avoir à l’esprit qu’un poste plus intéressant pourrait lui être offert», a prévenu Jocelyn Gagné.

Pour l’instant, M. Grenier fera la navette chaque jour entre Trois-Rivières et Drummondville. Au terme des études de sa conjointe à l’Université du Québec à Trois-Rivières, la famille reconsidérera son lieu de résidence.

Dans la foulée de la nomination de Mario Grenier au grade d’inspecteur, notons que le lieutenant Claude Saint-Pierre, qui arrive lui aussi de Shawinigan, est désormais responsable des enquêtes dans Drummond. Celui qui assumait les fonctions par intérim, Claude Desgagnés, est maintenant responsable du poste autoroutier Centre-du-Québec de la SQ.