Marie-Josée Lemaire espère un mandat clair de la part des électeurs

Marie-Josée Lemaire espère un mandat clair de la part des électeurs

Marie-Josée Lemaire

Crédit photo : Photo d'archives

ÉLECTIONS MUNICIPALES. Après plus de 6 mois de rencontres qui lui ont permis d’écouter et d’échanger avec les citoyens du quartier numéro 3, Marie-Josée Lemaire dit «mission accomplie». 

Par voie de communiqué, Mme Lemaire précise que les idées qu’elle a proposées durant la campagne sont avant tout celles des citoyens du quartier qui, rappelons-le, ont été consultés lors de deux rencontres citoyennes (mai et juin).

Elle affirme : «Mes rencontres avec les citoyens du quartier depuis le printemps dernier m’ont permis de constater qu’ils recherchent deux qualités spécifiques de la part de leur conseillère municipale indépendante pour les quatre prochaines années. Premièrement, ils veulent se sentir véritablement écoutés et être consultés plus qu’à tous les quatre ans lorsque les élections se pointent le bout du nez. Deuxièmement, ils veulent avoir une personne qui défendra avec détermination et enthousiasme les enjeux du quartier autour de la table du conseil municipal en priorisant les intérêts des citoyens du quartier avant tout.»

À cet égard, la candidate prend un engagement ferme : elle s’engage à tenir chaque année, au début de l’automne, deux consultations citoyenne, l’une dans le secteur St-Charles et l’autre dans le secteur du centre-ville.

«Ces consultations permettront d’échanger avec les citoyens du quartier sur l’état d’avancement des dossiers, sur leurs préoccupations et sur de nouveaux enjeux qui pourraient survenir», dit-elle.

Troisième pont

S’il y a un sujet qui a animé une majorité des électeurs du quartier pendant cette campagne électorale, particulièrement ceux résidant dans le secteur St-Charles, c’est bien celui de la fluidité de la circulation.
À ce sujet, selon Mme Lemaire, les citoyens veulent que la ville puisse amorcer une réflexion sur cet enjeu en mettant en perspective qu’une partie de la croissance attendue de la population au cours de 15 prochaines années se fera dans le secteur St-Charles.

«C’est le souhait des citoyens du quartier de pouvoir participer à cette réflexion qui pourrait, un jour, se traduire par l’ajout d’un 3e pont. Cela demeure hypothétique mais on se doit d’amorcer une réflexion à ce sujet. Et contrairement à mon adversaire, je ne suis pas en mesure d’affirmer qu’un hypothétique 3e pont serait situé au centre-ville, loin de là! Je fais confiance en l’administration publique municipale qui a toutes les compétences nécessaires afin de pouvoir participer à cette réflexion et identifier les pistes de solution les plus réalistes et économiques.»

Fortissimo

Bien qu’encore fragmentaire, le projet de développer l’ancien site de l’usine Fortissimo au centre-ville constituera un projet majeur des prochaines années, rappelle la candidate.

«Le message que j’ai reçu des citoyens pendant mon porte-à-porte, c’est que ce projet doit être conçu et développé pour le centre-ville comme un levier de développement. Une occasion d’améliorer la qualité de vie des citoyens qui y travaillent, qui y habitent et permettre d’en attirer de nouveaux. Je ne peux que souscrire à cette volonté des citoyens du quartier et je m’engage à défendre cette volonté à la table du conseil municipal».

Marie-Josée Lemaire conclut en demandant aux électeurs du quartier numéro 3 de lui donner, dimanche, un mandat clair.

«Depuis 4 ans, je participe régulièrement aux séances publiques du conseil municipal. J’y suis souvent intervenue afin de questionner ou demander des précisions sur ses décisions et même de leur faire des suggestions. Les citoyens du quartier m’ont vu aller au cours des derniers mois lors de rencontres ou de mon porte-à-porte. Ils ont constaté que je suis une personne à l’écoute, sensible à leurs préoccupations, déterminée et qui mettra toujours leur intérêt en priorité dans chacune de mes interventions. Je les invite à aller en grand nombre voter et à m’appuyer». (LT)