Les citoyens pourront se réapproprier le site Kounak

Les citoyens pourront se réapproprier le site Kounak

Le site Kounak sera pris en charge par la Ville de Drummondville qui effectuera de nombreux travaux d'ici l'ouverture l'été prochain.

DRUMMONDVILLE. Dès l’été prochain, les citoyens de Drummondville auront entièrement accès au site Kounak… et à la rivière Saint-François.

Ce site, qui abritait autrefois un camp de vacances, sera entièrement réaménagé par la Ville de Drummondville, laquelle ajoutera même un service de ponton entre les deux rives de la rivière Saint-François.

Un montant de plus de 500 000 $ sera investi sur ce site situé le long du Chemin Hemming. En plus du ponton, la Ville aménagera un grand pavillon, des aires de pique-nique avec des tables et des barbecues de table, verra à améliorer les installations sanitaires en plus de rénover la descente de bateau et le stationnement permettant d’accueillir véhicules et remorques.

«On veut proposer et développer une nouvelle expérience récréotouristique aux gens. On installera aussi des nouveaux modules de jeux et on réaménagera la plage avec des chaises longues. Nous allons regarder pour louer ou acheter un ponton qui reliera les deux rives de l’aéroport au site Kounak. On ne parle pas d’un traversier de la Société de traversiers du Québec, mais tout de même, ce sera intéressant pour les gens. Ils pourront réaliser une boucle de 20 kilomètres en vélo ou, pourquoi pas, à la marche», a communiqué Alexandre Cusson, maire de Drummondville, qui parcourt justement plusieurs kilomètres à pied chaque semaine.

Ce service, qui sera offert gratuitement à la population drummondvilloise, a été élaboré par un comité, présidé par Pierre Levasseur, qui s’est vu confier un chantier de travail en 2016 après que la Ville soit devenue gestionnaire des lieux.

«Nous avons notamment organisée une rencontre citoyenne avec les résidents du secteur afin d’obtenir leur opinion quant à la vocation à donner au site. La réponse a dépassé nos attentes puisque 72 personnes y ont pris part sur un total de 270 invitations lancées», a expliqué Pierre Levasseur, en précisant que la majeure partie des éléments qui faisaient l’unanimité se sont retrouvés dans le plan d’aménagement.

«Et le conseil municipal a accepté en bloc les recommandations du comité, ajoute M. Cusson. Il y a d’ailleurs un grand désir du conseil municipal de redonner la rivière aux citoyens.»

Précisons en terminant que depuis la prise de possession du site Kounak, la Ville a effectué quelques travaux de démolition afin de sécuriser les lieux. Il ne reste plus que le bâtiment principal, qui sera rénové, et la descente de bateau à améliorer. Quant aux jeux d’eau, ils seront démolis au cours de l’été.

Pour une visite guidée du site, cliquez ici.