L’école Frédéric-Tétreau veut se doter d’une cour d’école «de rêve»

L’école Frédéric-Tétreau veut se doter d’une cour d’école «de rêve»

Les membres du comité d’embellissement : Patrick Lagueux, commissaire, Vanessa Degrandpré, enseignante en éducation physique, Karl Patry, directeur adjoint, Mélanie Lévesque, technicienne au service de garde, Emmanuel Bertrand, représentant parents, Caroline Favreau, représentante des parents, et Martin Boisvert, représentant des parents.

Crédit photo : Gracieuseté

PROJET. L’école primaire Frédéric-Tétreau souhaite se doter d’une cour d’école «de rêve», pour ses élèves et la population.

C’est qu’actuellement, la cour n’est dotée d’aucun module de jeu et les élèves ont très peu de jeux/jouets extérieurs pour s’amuser. C’est ainsi qu’un comité d’embellissement de la cour d’école a été formé l’an dernier afin de mettre en place un projet de revitalisation du parc-école.

Surface multisports et espace vert

De façon concrète, le comité souhaite installer d’ici l’automne prochain une surface multisports sur le terrain de l’école, ou encore plusieurs plateaux sportifs tels qu’un terrain de soccer et de basketball, et ce, selon le financement obtenu. La surface serait utilisée durant les cours d’éducation physique, par le service de garde, lors des récréations et, bien sûr, elle pourrait être utilisée par la population de Drummondville, aux heures appropriées.

Aussi, les membres du comité désirent aménager un espace vert de détente. Pour ce faire, ils aimeraient planter des arbres et des arbustes, puis compléter l’aménagement avec des tables, des bancs, des grosses pierres décoratives, par exemple.

Ce à quoi ressemble la cour d’école actuellement. (Photo gracieuseté)

Investissement important

Déjà, la Commission scolaire des Chênes a fait savoir qu’elle y injectera un montant de 25 000 $, tandis que la Ville de Drummondville investira 25 000 $. De plus, le projet est actuellement à l’étude par le ministère de l’Éducation afin d’obtenir une subvention supplémentaire.

Malgré ces sommes appréciables, le comité a besoin de partenaires financiers afin d’amasser un montant minimal de 30 000 $.

Un reçu officiel aux fins d’impôt pourra être émis pour toute contribution de 50 $ et plus.

Par ailleurs, soulignons que tous les élèves de l’école, sans exception, ont été consultés par voie de sondage.

Située au 59 avenue des Saules à Drummondville, l’école Frédéric-Tétreau accueille 220 enfants de la 2e jusqu’à la 6e année. Elle compte également une classe de francisation composée d’enfants immigrés résidant à Drummondville. Également, l’établissement affiche un indice de «défavorisation» de 7 sur 10, le rang 1 étant considéré comme le moins défavorisé et le rang 10 comme le plus défavorisé. (CGM)

Toute personne ou entreprise souhaitant contribuer au projet ou d’obtenir de l’information peut communiquer avec Mélanie Lévesque, technicienne au service de garde en composant le 819 474-0705 poste 6609.