Le quartier Saint-Joseph changera de visage

Le quartier Saint-Joseph changera de visage

Martin Beaumont

REVITALISATION. D’importants changements s’opéreront au cours des cinq prochaines années dans le quartier Saint-Joseph pour le bien-être et la sécurité des citoyens.

La Ville de Drummondville a dévoilé mardi, en présence d’une cinquantaine de personnes, la vision 2017-2021 de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) du quartier Saint-Joseph.

L’objectif de ce projet majeur est de créer un quartier multigénérationnel et diversifié où les activités citoyennes, collectives et commerciales, de même que l’interrelation avec les quartiers avoisinants s’inscrivent dans un mode de vie actif et collaboratif répondant aux besoins de la communauté.

De cette vision, se sont dégagées cinq orientations stratégiques de développement lesquelles totalisent 21 actions à réaliser en parfaite adéquation avec les attentes des parties prenantes de cette démarche de participation citoyenne et les besoins du milieu.

De fait, les grandes lignes ont été élaborées par les membres d’un chantier de travail créé en mai 2016 de concert avec 20 partenaires du milieu, dont la Corporation de développement communautaire Drummond et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. De nouvelles personnes s’ajouteront au fil des ans selon les défis à relever.

Qui plus est, le plan de réaménagement physique du quartier Saint-Joseph fera l’objet d’une consultation publique en septembre prochain. En effet, deux concepts d’aménagement y seront présentés et serviront par le fait même de base de réflexion, de partage d’idées et de discussion vers un plan d’action concret qui sera élaboré au cours des prochains mois.

La première étape de cet important chantier est l’acquisition par la Ville de trois immeubles situés sur la rue Marcotte.

«Ça se fera dans les prochaines semaines. On procédera par la suite à leur démolition dans le but d’agrandir le parc MGR-Adolphe-Demers», indique le maire de Drummondville, Alexandre Cusson. Le projet dans son entièreté représente sur cinq ans des investissements qui pourraient atteindre jusqu’à 8 M$, incluant la réfection de certaines rues qui ont atteint leur vie utile.  

«À terme, je suis persuadé que ce projet-là répondra directement aux besoins des résidents et des acteurs économiques et sociaux. Il n’y a nul doute dans mon esprit que les citoyens du quartier constateront une évolution substantielle de leur qualité de vie», a soutenu le premier magistrat.

 

Les différents changements

– Aménagement d’un tout nouveau site de planche à roulettes en fonction des besoins et attentes du milieu.

– Déplacement et amélioration de la surface multisports.

– Ajout de jeux d’eau près de la piscine.

– Relocalisation des modules de jeux pour enfants.

– Ajout d’une scène couverte dans le parc MGR-Adolphe-Demers.

– Réaménagement de l’aire de stationnement du marché public avec un nouvel accès par la rue Marcotte.

– L’ajout d’une place publique près du marché.

– Réaménagement de la rue Saint-Albert en voie à sens unique avec une entrée par Saint-Damase restreinte à 5 mètres surélevée et aménagée pour lier les deux portions du parc.

– Aménagement d’un débarcadère sur la rue Saint-Albert à l’intérieur d’un terre-plein.

– Ajout d’ilots de plantation et de mobiliers urbains.