Le député Choquette réclame la gratuité des contraceptifs

Le député Choquette réclame  la gratuité des contraceptifs

François Choquette

ÉGALITÉ. Le député François Choquette et le NPD demande au gouvernement fédéral, en partenariat avec les régimes provinciaux, de couvrir les coûts de tous les contraceptifs d’ordonnance.

Selon lui, cette solution contribuerait à réduire les inégalités sociales tout en améliorant l’accès à la contraception pour les femmes.

«Le NPD se bat depuis plusieurs années pour faire progresser l’égalité entre les hommes et les femmes. Nous sommes fiers des récents gains que nous avons obtenus en ce sens, qu’il s’agisse de l’adoption d’une motion du NPD sur l’équité salariale au fédéral ou encore de l’abolition de la taxe sur les produits hygiéniques féminins grâce à nos pressions. Maintenant, nous voulons améliorer l’accès à la contraception d’ordonnance, car c’est d’abord et avant tout une question de santé. Nous continuons de mener la lutte afin que tous les citoyens et citoyennes soient traités de façon égalitaire», souligne-t-il dans un communiqué de presse, où il tient à rappeler que les néo-démocrates ont réussi à faire enlever les taxes sur les produits d’hygiène féminins.

Le député de Drummond affirme que les femmes ont le droit fondamental de prendre des décisions libres et éclairées quant à leurs choix en matière de reproduction. Toutefois, de nombreuses canadiennes n’ont pas accès à un régime d’assurance médicaments ou leur régime ne couvre pas entièrement les frais des contraceptifs d’ordonnance.

«Il est fréquent que les frais liés à la planification familiale soient assumés de façon disproportionnée par les femmes. D’où l’importance de réduire leur fardeau financier en améliorant l’accès à la contraception d’ordonnance féminine», avance M. Choquette.

Soulignons que les contraceptifs d’ordonnance sont déjà entièrement gratuits ou partiellement dans plus de 25 pays.