Le country à l’honneur avec Georges Hamel

Le country à l’honneur avec Georges Hamel

Le «Gentleman de la chanson country», Georges Hamel, marquera un arrêt au centre culturel, le samedi 14 avril, à 20 h. À cette occasion, il présentera de nouvelles chansons issues de son plus récent disque intitulé «Parle-moi du bon vieux temps».

«Les 12 chansons de mon plus récent album ont été composées en 2005 et en 2006. J’ai composé le texte et la musique de la pièce “L’amour, c’est pour la vie” et Denis Champoux a composé les autres pièces. Anita Gagnon figure sur la chanson “Au sommet des montagnes”», a aussi indiqué le sympathique artiste natif de Sainte-Françoise-de-Lotbinière, mais qui a élu domicile à Drummondville il y a maintenant 37 ans.

Sur scène, le chanteur-guitariste sera accompagné de cinq personnes, soit Stéphanie Labbé (violon); Jasmin Bessette (piano et clavier); Michel Buisson (basse); Jocelyn Pellerin (batterie), et Mario Desrosiers (guitare électrique et guitare «steel»).

Grand ami de Bobby Hachey, Georges Hamel a tenu à lui rendre un ultime hommage sur «Parle-moi du bon vieux temps». «Bobby était l’un de mes grands amis. Nous avons voyagé et chanté ensemble. Dans la pièce “Salut Bobby”, le texte de la chanson parle de la musique qui se rend jusqu’au ciel, vers lui», a partagé le chanteur country.

Le 14 avril, M. Hamel chantera vraisemblablement 36 chansons, dont huit ou neuf issues de son 37e et plus récent album. «Quand on a fait des succès, on ne peut pas passer à côté lorsqu’on donne des spectacles, a exposé l’artiste. Cependant, nous devons aussi faire connaître aux spectateurs notre nouveau matériel. C’est un peu ça le défi quand on a plus de trente ans de carrière dans la chanson!»

Bref, au dire du principal intéressé, son prochain spectacle se veut intimiste. C’est un moment où les spectateurs pourront entendre des chansons qui parlent du quotidien et des beaux et bons côtés de la vie. «Ça fait du bien d’entendre parler de belles choses. D’autant plus qu’il y a tellement de mauvaises nouvelles à la télévision! Parfois, j’ai l’impression que certaines personnes en sont rendues à rechercher les mauvaises nouvelles. C’est triste, parce qu’il y a aussi plein de belles choses qui se passent et dont on ne parle pas», a partagé M. Hamel.

Grande vedette

Récemment de passage aux îles Saint-Pierre et Miquelon, Georges Hamel a été reçu comme une grande vedette.

«J’étais surpris de voir à quel point les gens avaient hâte de me voir. Je savais que mes disques se vendaient là-bas et qu’un public m’attendait, mais j’ai été très surpris et heureux de voir l’ampleur de l’engouement à mon égard», a reconnu l’artiste.

Et ce n’est pas tout. Certains admirateurs du chanteur vont jusqu’à le suivre en tournée sur de longues périodes. C’est notamment le cas d’un couple de Joliette, l’homme étant âgé de 81 ans, et sa femme, de 79. «Ils sont presque toujours là quand je joue les fins de semaine. Ils me suivent en tournée depuis huit ou neuf ans avec leur “pick-up”, et ce, autant en Outaouais qu’en Abitibi», a raconté l’artiste.

Rappelons que Georges Hamel a raflé le Félix de l’album country lors de L’Autre Gala, un événement hors d’ondes créé par l’Adisq. À propos de la visibilité du country, l’artiste est d’avis que trop peu de stations radiophoniques québécoises font tourner ce style musical sur leurs ondes.

En terminant, sur le ton de la confidence, le Drummondvillois d’adoption a admis quelque chose de flatteur pour ses admirateurs de Drummondville : «Ça me fait toujours un petit frisson de jouer au centre culturel.»

Les personnes intéressées à en apprendre davantage sur Georges Hamel peuvent consulter son site Web, au www.georgeshamel.com.