Kevin Lapierre sur deux lames au Cirque du Soleil

Kevin Lapierre sur deux lames au Cirque du Soleil

Le Drummondvillois Kevin Lapierre participera au premier spectacle sur glace du Cirque du Soleil. On le voit ici en action lors d'un entraînement.

La carrière de Kevin Lapierre prend une tournure inattendue. Véritable étoile sur la scène mondiale du patin à roues alignées, le jeune athlète de Drummondville a récemment été recruté par le prestigieux Cirque du Soleil… où il cabriolera désormais sur deux lames dans le cadre du nouveau spectacle Crystal.

Il y a quelques années, Lapierre avait fait parler de lui grâce à une vidéo où on le voyait s’exécuter sur une patinoire avec des patins spécialement conçus pour l’occasion. Le concept n’est pas passé inaperçu aux yeux des responsables de la vénérable institution québécoise, qui ont choisi de s’en inspirer pour créer une partie de leur tout premier spectacle sur glace. Le jeune homme de 24 ans a même participé à la création de quelques numéros, où des patineurs de classe mondiale réalisent des prouesses défiant les lois de la gravité.

«C’est un sentiment incroyable de faire partie de cette aventure, d’autant plus que c’est une première. Le plus important à mes yeux, c’est que le spectacle intègre des éléments du roller agressif. C’est tellement un beau sport qui gagne à être connu. Je veux que les gens découvrent c’est quoi. C’est pour cette raison que j’ai vite accepté de relever ce défi», raconte Kevin Lapierre.

Le processus de création du spectacle aura duré près de quatre mois. Composée de dix actes, la nouvelle production du Cirque du Soleil promet son lot de frissons et de sensations fortes. 

«La création, c’est un exercice très intense, relate-t-il. J’ai pu apporter mes idées. On a effectué plusieurs tests sur des modules spécialement construits pour l’occasion. Depuis peu, on est arrivé en Louisiane pour s’entraîner en vue des premiers spectacles», indique le patineur extrême.

Kevin Lapierre met ainsi en veilleuse une carrière bien remplie dans le milieu du patin à roues alignées. Depuis quelques années, le Drummondvillois gagnait sa vie en participant à des compétitions professionnelles aux États-Unis et en Europe.

«C’est un gros changement pour moi, mais j’adore ça, partage-t-il. Avant, je travaillais seul, mais là, j’ai dû apprendre à travailler en équipe. Par exemple, je n’avais jamais fait de chorégraphies auparavant. Présentement, je mets toutes mes énergies dans les entraînements. J’ai hâte que ça commence pour vrai.»

Fusionnant les arts du cirque à l’univers de la glace, Crystal met en vedette pas moins de 42 patineurs, acrobates, personnages et musiciens.

«Des disciplines acrobatiques telles que le trapèze ballant, les courroies aériennes et le main à main côtoient des spécialités sportives comme le patinage synchronisé, le patinage libre, le patinage artistique et le patinage extrême sur rampes, avec un clin d’œil au patinage de vitesse. Des patineurs se sont transformés en acrobates, des artistes de cirque ont appris à patiner et des patineurs extrêmes ont dû maîtriser des figures de patinage artistique», explique Julie Desmarais, attachée de presse au Cirque du Soleil.

Après quatre représentations à Lafayette, à compter du 5 octobre, la troupe de Crystal partira en tournée aux quatre coins de l’Amérique du Nord jusqu’au printemps prochain. Le spectacle fera des arrêts au Centre Vidéotron de Québec, à la mi-décembre, ainsi qu’au Centre Bell de Montréal, durant le temps des Fêtes. Les billets sont en vente sur le site web du Cirque du Soleil.

Drummondville au Cirque

Kevin Lapierre n’est pas l’unique Drummondvillois à faire carrière au Cirque du Soleil. En 2015, le tumbleur Vincent Lavoie a été recruté comme acrobate pour le spectacle La Nouba, qui est toujours présenté à Orlando. La chanteuse Mary-Pier Guilbeault a pour sa part été en vedette des spectacles Alegria et Kooza.