Investissements de 3M$ chez Métalus

Investissements de 3M$ chez Métalus

Métalus, rue Rocheleau.

Crédit photo : Gracieuseté

Métalus, chef de file dans la transformation du métal en feuille et d’assemblage mécano-soudé, ajoutera un peu plus de 1207 m² (13 000 pi²) à son usine de la rue Rocheleau, à Drummondville, qui compte déjà 4645 m² (50 000 pi²).

Cette décision stratégique a été mise de l’avant afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle grandissante actuelle et future de Métalus. Les travaux ont débuté la première phase de l’investissement en octobre 2017 et la seconde phase se poursuivra au début de l’année 2018. Cet agrandissement permettra le réaménagement d’une ligne de production existante et l’ajout de nouveaux équipements. L’entreprise, qui adhère totalement aux nouvelles tendances 4.0, notamment avec son projet d’être une usine «sans papier», a investi dans les nouvelles technologies, tel qu’une nouvelle plieuse à commande numérique de dernière génération et d’un nouveau combo punch laser à fibre complètement automatisé. Métalus est fière d’être la première entreprise canadienne à accueillir cette dernière machine.
«En investissant dans des technologies modernes et performantes, nous offrons ainsi à nos employés d’axer davantage sur des produits de haute qualité. Ces investissements démontrent clairement l’intention de Métalus de poursuivre sa croissance en partenariat avec les clients actuels et d’aller chercher de nouvelles parts de marché. Nous avons la chance d’avoir une équipe exceptionnelle, dans l’usine et dans les bureaux, sans qui, il serait impossible de réaliser un tel projet! Certains d’entre eux seront formateurs, d’autres mettront en place de nouvelles méthodes de travail, ce qui est primordial», mentionne Sylvain Audet, président de Métalus.

Métalus, rue Rocheleau.

Ces changements de taille permettront à l’entreprise d’augmenter sa capacité de production actuelle et ainsi, demeurer chef de file dans son domaine. L’entreprise consolide non seulement les 150 postes actuels chez Métalus à Drummondville et Métal Grenier à Victoriaville, mais créera également plus d’une dizaine de postes. D’ici janvier 2018, l’entreprise aura des besoins dans l’usine, notamment en tôlerie, en soudure et dans les postes de journalier, mais aussi dans le département d’ingénierie et de l’assurance qualité.