Gestion Annexair met fin à son projet d’usine à Saint-Germain-de-Grantham

Gestion Annexair met fin à son projet d’usine à Saint-Germain-de-Grantham

Quelques entreprises auraient déjà manifesté leur intérêt pour l’achat du bâtiment situé en bordure de l'autoroute 20

ÉCONOMIE. Faute de financement, Gestion Annexair met fin définitivement aux travaux de construction de sa nouvelle usine de Saint-Germain-de-Grantham, en suspens depuis près de deux ans, et, du même coup, met le bâtiment en vente.

La nouvelle a été confirmée en début d’après-midi via un communiqué. Les difficultés rencontrées ont débuté lorsqu’un partenaire financier majeur s’est retiré du projet, forçant ainsi Gestion Annexair à rechercher de nouveaux partenaires. Par la suite, les nombreuses démarches auprès des prêteurs publics et privés, tant au Québec qu’à l’étranger, n’ont pas donné les résultats escomptés. Par ailleurs, la conjoncture économique actuelle au Québec a nui à l’entreprise dans sa recherche de financement. Malgré les efforts qu’elle a déployés au cours des 18 derniers mois, l’entreprise Gestion Annexair n’a donc pu conclure le financement nécessaire pour relancer le chantier.

En octobre dernier, François Lemieux, président d’Annexair, avait soutenu que l’usine verrait le jour comme prévu. «L’entreprise mise entre autres sur cette nouvelle usine pour accroître sa capacité de production et poursuivre son développement. (…) Nous sommes près de conclure une entente avec de nouveaux partenaires financiers. Nous avons hâte de reprendre le chantier là où nous l’avons laissé», avait-il alors expliqué à L’Express.

Il est important de préciser que Gestion Annexair inc. et Annexair inc. sont deux entités corporatives distinctes : Gestion Annexair étant le promoteur du projet de la nouvelle usine, et Annexair, le locataire.

En guise de solution, Gestion Annexair a choisi de mettre en vente l’immeuble. Celle-ci espère ainsi maximiser le produit de la vente au bénéfice de l’entrepreneur général et de l’ensemble des sous-traitants ayant contribué au projet. Quelques entreprises ont déjà manifesté leur intérêt pour l’achat du bâtiment, étant donné son emplacement stratégique en bordure de l’autoroute 20.

Par respect pour l’ensemble des partenaires impliqués dans le dossier, Gestion Annexair n’émettra pas d’autres commentaires pour le moment.

Le président d’Annexair commente.