Garderies : le guichet unique imposé sans exception

Toutes les garderies, sans exception, devront se joindre au guichet unique qui distribue les places aux parents, a indiqué le ministère de la Famille.

Québec a mandaté la Coopérative Enfance Famille pour fusionner les listes d’attente de tous les Centres de la petite enfance (CPE) et garderies privées subventionnées, en vue de faire une seule liste d’attente pour toute la province.

Un seul site internet, La Place 0-5, servira de plaque tournante au guichet unique.

Jusqu’à maintenant, les garderies n’étaient pas obligées de se joindre au guichet unique, mais dès cet automne l’adhésion sera obligatoire.

Un établissement réfractaire s’expose à la diminution ou à l’annulation de la subvention qu’il reçoit.

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, doit encore approuver cette mesure administrative.

L’Association des garderies privées du Québec (AGPQ), regroupant également des établissements subventionnés, ne voulait pas participer à ce guichet à l’origine, estimant qu’il y avait là «deux poids, deux mesures», parce que les garderies familiales ne sont pas tenues de participer, et par ailleurs, les gestionnaires ne voulaient pas renoncer à leur «liberté de gestion» dans leur entreprise privée.

L’Association québécoise des CPE est pour sa part réticente, mais se pliera au changement.