Coupable d'avoir possédé 11 500 comprimés de stupéfiants


Publié le 19 mai 2017

JUSTICE. Steve Lamoureux, de Drummondville, a enregistré un plaidoyer de culpabilité ce matin au palais de justice de Drummondville, d'avoir eu en sa possession 11 500 comprimés de méthamphétamines en avril 2015.

*
TC Media - Archives

C'est donc à une accusation de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic que le Drummondvillois a reconnu sa culpabilité.

Les faits remontent à avril 2015, alors que le véhicule de Steve Lamoureux a été intercepté par la Sûreté du Québec. Les autorités ont retrouvés 11 500 comprimés de méthamphétamines dans l'automobile, et l'accusé a été arrêté. Il était sous surveillance depuis 2014.

L'accusé s'est engagé à recevoir sa peine le 8 décembre prochain en raison de son travail dans la construction. «Je peux collaborer avec vous en raison de votre travail, mais c'est le 8 décembre que ça se passe. Il n'y aura pas de remise, vous avez suffisamment de temps pour organiser votre horaire», a exprimé la juge Marie-Josée Ménard, après avoir rappelé que l'homme avait eu en sa possession plusieurs centaines de comprimés de méthamphétamines.

D'après l'avocat de la défense, Me Jasmin Laperle, Steve Lamoureux devra alors faire face à une peine privative de liberté.