90 jours de prison pour vols et fraude


Publié le 14 mars 2017

Palais de justice

©Archives Ghyslain Bergeron

JUSTICE. Martin Houle, 43 ans, passera les 45 prochaines fins de semaine derrière les barreaux pour avoir fait deux vols, dont un de plus de 5000 $, et une fraude de moins de 5000 $ en août dernier.

C'est une peine de 90 jours d'emprisonnement en discontinu qui a été imposée au quadragénaire, mardi matin au palais de justice de Drummondville. Il devra également rembourser une somme de 1000 $ au cours des 18 prochains mois. La sentence s'accompagne d'une probation de deux ans, pendant laquelle il devra s'abstenir de consommer drogues et alcool et ne pas communiquer avec les témoins ou les victimes.

L'homme, qui semble être bien connu du tribunal, est sur la bonne voie, d'après son avocat Me Jean-Claude Lagacé.

«Il y a une amélioration, je vois bien que des efforts sont faits. J'ai lu le rapport présentenciel, qui vous est favorable. Mais, avec les antécédents que vous avez, vous n'avez pas le loisir de ne pas respecter les engagements que vous prenez devant moi. Aujourd'hui, ça suffit. Est-ce que je peux vous faire confiance?», s'est exclamée la juge Marie-Josée Ménard en regardant l'accusé droit dans les yeux.

Martin Houle, qui s'est trouvé un emploi, a assuré qu'il ne reviendrait pas devant le tribunal.