Enlèvement et agression d'une jeune Drummondvilloise : six personnes accusées

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc
Publié le 13 mars 2015
*
Photo TC Media - archives

DRUMMONDVILLE. Trois hommes et trois femmes ont comparu ce matin au palais de justice de Drummondville sous plusieurs chefs d'accusations, dont ceux d’enlèvement, de séquestration, de voies de fait armé et de menaces de mort à l'égard d'une jeune drummondvilloise de 20 ans (dont nous préférons taire l'identité).

Les faits reprochés ont eu lieu à Drummondville entre le 3 et le 5 mars 2015. Les individus sont : Michaël St-Arnaud-Dionne, 20 ans, de Drummondville, Marie Rock, 52 ans, de Drummondville, Marilyn Masse, 23 ans, de Drummondville, Dave Riopel, 23 ans, Cathy Métivier, 22 ans, et Dany Di Fabio, 28 ans, ces trois derniers résidant à la même adresse à Saint-Lucien.

Chacun d'eux fait face à six accusations : avoir volé à la victime divers objets d'une valeur ne dépassant pas 5000 $, de l'avoir enlevée, séquestrée, de s'être livré à des voies de fait contre elle, de lui avoir infligé des lésions corporelles et d'avoir proféré à son endroit des menaces de mort.

De plus, Dany Di Fabio est accusé de voies de fait contre le policier Jean-François Fortier alors qu'il agissait dans l'exercice de ses fonctions.

Les événements se sont déroulés à Drummondville, mais la victime a été amenée à Montréal où elle a été abandonnée dans un lieu public. C'est de là qu'elle a pu contacter les secours. Selon certains médias, une histoire de drogue serait à l'origine de ce drame. La victime aurait reçu son congé de l'hôpital.

Les six accusés sont gardés détenus jusqu'à mardi pour leur enquête caution.

Ce sont les Services d’enquêtes régionales de la Sûreté du Québec qui ont procédé aux arrestations durant la journée d'hier. Les policiers ont également réalisé cinq perquisitions à Drummondville et à Saint-Lucien.

La Direction des services d'enquêtes régionales (DSER) regroupe plus 250 enquêteurs répartis sur tout le territoire de la SQ. Elle réalise des enquêtes sur des crimes visant les personnes et les propriétés ainsi que sur des crimes financiers. La DSER coordonne les enquêtes dans les postes de MRC et collabore avec les divers services policiers municipaux.