Éric Verreault n’est plus le directeur général du Village québécois d’antan (MISE À JOUR)

Éric Verreault n’est plus le directeur général du Village québécois d’antan (MISE À JOUR)

Éric Verreault

DÉPART – Éric Verreault n’est plus le directeur général du Village québécois d’antan. L’information publiée par L’Express a été confirmée par le président du conseil d’administration du VQA, Pierre Levasseur, qui n’a toutefois pas voulu en dire davantage pour le moment.

Congédiement, démission, entente mutuelle? Ce n’est pas précisé pour le moment.

La rumeur veut par ailleurs qu’Alain Côté, ex-directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID), maintenant retraité, le remplacera sur une base intérimaire. Ce qu’a refusé de confirmer M. Levasseur, soulignant que toute la situation, y compris les raisons de ce départ surprise, sera expliquée publiquement suivant la réunion avec le personnel qui doit avoir lieu vendredi matin.

La nouvelle fera sans aucun doute l’affaire d’un groupe d’employés et d’ex-employés du VQA, qui avaient des griefs à faire valoir au sujet d’Éric Verreault. Par la voix d’un représentant, en la personne de Jocelyn Chevrier, qui s’était présenté devant le conseil municipal de Drummondville le 24 avril dernier, ils avaient dénoncé l’état de décrépitude des bâtiments, mettant en danger la sécurité et des employés et des visiteurs.

D’après Jocelyn Chevrier, lui-même un ex-employé du Village, Éric Verreault avait beaucoup à voir avec le manque d’entretien des lieux, sans compter, avait-il confié à L’Express, son attitude méprisante à l’endroit de quelques employés. Il avait remis aux élus un dossier «confidentiel» sur la situation qui était vécue au VQA, entre autres, sur le plan interrelationnel.

M. Chevrier a répété que ce tout qu’il souhaitait c’était l’aide de la Ville «parce que nos rencontres avec les supérieurs immédiats et avec les membres du conseil d’administration ont été sans succès».

En 2011, Éric Verreault avait présidé aux destinées de la Corporation du 150e anniversaire de Victoriaville. Il a aussi œuvré à la direction générale du Parc Marie-Victorin et de plusieurs organisations touristiques québécoises dont Tourisme Lanaudière, Tourisme Suroît et le Comité touristique de la région d’Asbestos.

Sous sa gouverne, l’achalandage au VQA a littéralement explosé, en raison surtout des succès du Village hanté (Halloween). Dans le cadre des Grands Prix du tourisme québécois, le Village québécois d’antan a été consacré lauréat or en 2013 et lauréat argent en 2014.