Élections municipales 2017 : au tour d’Isabelle Marquis de confirmer

Élections municipales 2017 : au tour d’Isabelle Marquis de confirmer

Tous les membres du conseil municipal étaient au côté du maire Cusson en conférence de presse dans le hall de l'hôtel de ville de Drummondville.

Dans la foulée de la confirmation du maire Alexandre Cusson à l’effet qu’il demandera un deuxième mandat à l’électorat drummondvillois, suivi par le conseiller Yves Grondin quelques jours plus tard, Isabelle Marquis est la seule parmi les membres du conseil municipal à déclarer officiellement son intention de se représenter aux élections de novembre prochain.

En réponse à un courriel envoyé par L’Express à chacun des élus du conseil municipal, Mme Marquis ne semble pas s’être posée longtemps la question sur son désir de poursuivre son service public.

«C’est un travail très intéressant. Ce n’est jamais pareil. Chaque rencontre est différente, on discute tantôt de l’économie, tantôt de la culture, tantôt des travaux publics. Quand vient le temps de décider, il faut être attentif aux compromis. Par exemple, sur le budget, on n’est pas toujours tous d’accord à 100 %, mais il faut d’abord penser au bien de la population en général. S’il y a un dossier qui m’interpelle, c’est celui de la nouvelle usine de traitement de l’eau. C’est un gros dossier et, étant donné que j’ai une formation en chimie, j’ai un double intérêt», a fait valoir celle qui a déposé son intention de candidature en décembre auprès du DGEQ et qui a déjà sa représentante officielle en la personne d’Agathe Leclerc.

D’autres conseillers, tels que John Husk, Cathy Bernier, William Morales et Annick Bellevance, ont répondu pour signifier, en des mots différents, qu’il est un peu tôt pour prendre une décision à ce sujet.

«Je ne suis pas encore prêt à faire connaître mes intentions concernant les élections de novembre. Dès que je serai prêt à faire une annonce, je vous contacterai sans faute», a indiqué John Husk.

La réponse de William Morales va dans le même sens: «Revenir comme conseiller m’intéresse beaucoup : j’ai aimé le travail effectué de concert avec les citoyens. Pour l’instant, je préfère me concentrer sur mon mandat actuel et sur tous les dossiers qui m’ont été confiés dans les différents comités».

Annick Bellavance a pour sa part écrit: «Je vous remercie d’avoir eu la délicatesse de communiquer avec moi au sujet des prochaines élections municipales. Pour ma part, je ne suis pas prête à faire cette annonce alors je recommuniquerai avec vous au moment opportun pour vous donner ma réponse».

Cathy Bernier a affiché une position semblable : «Compte-tenu que nous ne sommes qu’en janvier et que plusieurs dossiers et projets sont présentement dans la machine, je tiens à exécuter de façon efficace mon rôle de conseillère municipale et pour cette raison je ne suis pas encore en mesure de répondre à cette question à ce jour».

De leur côté, Roberto Léveillée et Pierre Levasseur, deux vétérans de la scène municipale, préfèrent attendre encore peu avant d’annoncer leurs intentions. Ils le feront d’ici quelques semaines, probablement avant la fin du mois de janvier.

Les autres membres du conseil municipal n’ont pas répondu à notre mini-sondage.