Durham-Sud s’est prononcé pour le changement

Durham-Sud s’est prononcé pour le changement

Tribune libre

Crédit photo : Photo Deposit

Près de 50% des citoyens qui ont voté lors des élections municipales du 5 novembre ont signifié au maire Michel Noël et ses conseillers qu’ils en ont assez de l’immobilisme. Près de 50% des gens sur 58% des votants leur disent qu’ils ne croient pas en leur façon de gérer un village avec comme objectif qu’il ne faut pas que cela coûte cher et se contenter de camoufler les bâtiments vétustes.

Près de 50% des citoyens qui ont voté leur ont dit qu’il faut avoir de l’audace car investir n’est pas dépenser. Il faut justement dé-penser, c’est-à-dire, penser autrement, penser 21e siècle autant par la communication que par l’action.

Tous les conseillers doivent avoir à cœur la vie du village. Ils ont comme mandat de s’impliquer pour le bien-être des citoyens. Alors il faut que le leadership insuffler par les opposants soit utilisé pour rendre les citoyens de Durham-Sud fiers et prospères dans un village qui est un carrefour entre l’Estrie, la Montérégie et le Centre-du-Québec.

Soyons fiers car nous croyons à près de 50% des votants que Durham-Sud est un endroit ouvert pour les investisseurs et les familles; la vie du village en dépend. Offrons-leur l’envie de venir grandir dans la beauté et la sécurité. Osons accueillir l’ouverture.

Nicole Bellavance, citoyenne de Durham-Sud