Ducharme : «On a eu ce qu’on méritait»

Ducharme : «On a eu ce qu’on méritait»

Les Voltigeurs se sont avoués vaincus 5-4 devant l’Armada, vendredi soir, à Boisbriand.

Crédit photo : archives, Ghyslain Bergeron

HOCKEY. Le duel au sommet entre les Voltigeurs et l’Armada n’a pas déçu les quelque 2450 spectateurs réunis au Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand, vendredi soir.

Surmontant un départ laborieux où ils ont vu les meneurs au classement prendre une avance de 4-0, les Drummondvillois sont parvenus à rendre les choses excitantes en fin de rencontre. La troupe de Dominique Ducharme a chèrement vendu sa peau avant de rendre les armes par le pointage de 5-4.

«Ce soir, on n’a pas joué pendant les deux premières périodes. C’était nos deux pires périodes de l’année. Rien ne marchait. On n’avait pas d’exécution, pas de vitesse et pas d’énergie. On était souvent en arrière du jeu, ce qui fait qu’on a attrapé quelques punitions. On a aussi commis des erreurs mentales», a expliqué Dominique Ducharme, qui a réfuté la thèse de la fatigue même si son équipe complétait une dure séquence de cinq matchs en huit jours.

«De la manière qu’on a joué en troisième période, ce serait dur de dire qu’on était fatigués. On a joué comme on en est capable et on a bien failli créer l’égalité. C’était toutefois trop peu et trop tard. On a joué une seule période, alors on a eu ce qu’on méritait», a ajouté le pilote des Voltigeurs.

Refusant de baisser les bras, les Rouges sont parvenus à réduire l’écart à 4-3 au dernier vingt, alors qu’il restait 2 min 47 s à écouler au tableau indicateur. L’Armada a toutefois vite repris une priorité de deux buts en marquant dans un filet désert. Ce jeu s’est finalement avéré décisif, puisque les visiteurs ont de nouveau touché la cible dans les dernières secondes de la rencontre.

«On n’a jamais abandonné. C’est un trait de notre caractère. On a aussi démontré qu’on n’avait aucun complexe», a fait valoir Ducharme.

«On devra toutefois tirer beaucoup de leçons de ce match. Ça fait partie de notre cheminement. Il faut être plus constant et utiliser davantage nos forces. On doit aussi apprendre à gérer nos succès», a ajouté l’homme de hockey, qui a vu la séquence victorieuse de son équipe s’arrêter à cinq parties.

Nicolas Guay (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Dans la défaite, Nicolas Guay a enfilé deux buts. «Guay joue avec beaucoup d’énergie. Il compétitionne tout le temps et il n’abandonne jamais. Son premier but nous a donné beaucoup de momentum en début de troisième, puis il nous a permis de nous approcher à un seul but en fin de match», a souligné Ducharme.

Robert Lynch et Connor Bramwell ont également fait bouger les cordages en avantage numérique. «Notre jeu de puissance a mis du temps à se mettre en marche, mais il nous a permis de marquer des buts importants. Ça nous a donné une chance de revenir dans le match», a indiqué Ducharme.

Dans le camp de l’Armada, Drake Batherson a réussi son deuxième tour du chapeau en carrière. En deuxième période, l’espoir des Sénateurs d’Ottawa a touché la cible deux fois en avantage numérique. En fin de match, il a marqué dans un filet désert alors que les siens se défendaient à six contre quatre.

«L’Armada compte plusieurs joueurs capables de faire la différence. Il ne faut pas leur donner trop d’opportunités. C’est ce qui est arrivé et Batherson en a profité», a fait valoir Ducharme.

Lors de l’engagement initial, Joël Teasdale et Rémy Anglehart ont procuré une avance de 2-0 à l’Armada. Alex Barré-Boulet a terminé sa soirée de travail avec trois passes, aidant la flotte des Basses-Laurentides à signer un troisième gain en quatre sorties contre son ancien club cette saison.

Devant le filet des Voltigeurs, Olivier Rodrigue a alloué quatre buts sur 26 lancers. Ses coéquipiers ont dirigé 33 rondelles vers Mikhail Denisov. «Rodrigue n’est pas à blâmer. On l’a laissé à lui-même pendant deux périodes», a dit Ducharme.

Effectuant un retour au jeu après avoir été laissé de côté pendant quatre matchs, Pavel Koltygin a été inséré au centre du quatrième trio. «Sans être extraordinaire, il a été correct», a commenté Ducharme, qui a également réinséré Dawson Mercer dans l’alignement après une partie de suspension.

Auteur de trois mentions d’aide, Joe Veleno a prolongé à 11 sa séquence de parties avec au moins un point. Durant cette période, le joueur de centre de 17 ans a amassé 24 points (4-20).

De son côté, Nicolas Beaudin a été tenu à l’écart de la feuille de pointage pour la première fois en sept matchs. Le défenseur de 18 ans avait récolté 11 points (2-9) lors des six rencontres précédentes.

Désormais invaincue en temps réglementaire à ses 11 derniers matchs, l’Armada (36-9-3-1) a creusé son avance sur les Voltigeurs (34-14-1-1) à six points en tête du classement général.

Avant de pouvoir se concentrer sur la Classique hivernale, les Voltigeurs accueilleront les Huskies de Rouyn-Noranda (30-12-5-3), mardi soir, au Centre Marcel-Dionne. Seulement deux points séparent les deux adversaires de la division Ouest.